À la uneActualitéInternational

Des slogans anti-Trump dans le ciel californien

Messages anti-Trump tracés dans le ciel de Pasadena en Californie

Cinq avions ont tracé jeudi des slogans anti-Trump dans le ciel de Pasadena en Californie. L’initiative est venue d’un homme d’affaires d’Alabama, opposé à Donald Trump, le candidat à l’investiture républicaine pour les élections présidentielles.

“Trump est déficient”, “Trump est dégoûtant”, “L’Amérique est grande”. C’est ce qu’ont pu lire dans le ciel les habitants de Pasadena, ville située au nord-est de Los Angeles en Californie. Ces messages ont été tracés par cinq avions.

En ce début d’année 2016, les élections présidentielles américaines sont évidemment dans toutes les têtes. Les messages visaient évidemment le milliardaire Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine pour ces élections. Donald Trump est en tête dans les derniers sondages et jouit d’une belle cote de popularité auprès de l’électorat américain conservateur. Mais il est abhorré par une majorité d’Américains et par les appareils politiques.

En cause, des propos polémiques sur les immigrés mexicains et plus récemment sur l’arrêt total de l’entrée des musulmans aux Etats-Unis” qu’il avait réclamé le 7 décembre, un mois après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

L’oeuvre d’un homme d’affaires de l’Alabama

Selon la chaîne de télévision CBSNews, ces messages anti-Trump tracés dans le ciel californien proviennent de l’initiative d’un homme d’affaires venu d’Alabama, Stan Pate. Cet homme est promoteur immobilier et fidèle soutien de Marc Rubio, autre candidat républicain à la Maison blanche.

Stan Pate et ses slogans anti-Trum gravés dans le ciel de Pasadena

Le promoteur immobilier de l’Alabama, Stan Pate, à l’origine des slogans anti-Trump gravés dans le ciel de Pasadena

Aux journalistes de CBSNews, le promoteur n’a pas caché son dégoût pour Donald Trump, qu’il considère comme méprisable. “Ce n’est que le début”, prévient-il. Stan Pate a déjà payé pour que d’autres slogans anti-Trump soient diffusés dans le ciel lors de matches de football américain.

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

À la uneActualitéCultureFranceSorties

Le Moulin Rouge fête ses 130 ans !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The Hot Zone (National Geographic), Julianna Margulies face au virus Ebola

À la uneActualitéFranceSorties

Nouvel hotspot : le coffee-shop Saint-Laurent à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux