À la uneActualitéInternational

L’Iran menace l’Arabie Saoudite après l’exécution d’un cheikh chiite

L'Iran condamne l'exécution du cheikh chiite Nimr Baqer al-Nimr par le royaume saoudien

L’Iran condamne l’Arabie Saoudite ce samedi après l’exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr. Ce dignitaire chiite représentait une figure de la contestation saoudienne. Il a été exécuté avec 46 autres personnes condamnées pour “terrorisme”.

Téhéran a averti ce samedi que Ryad paiera un “prix élevé” pour l’exécution de l’imam chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, et a condamné “l’irresponsabilité” de Ryad. Parralèllement, des manifestations ont été appelées pour dimanche contre l’Arabie.

“Le gouvernement saoudien soutient d’un côté les mouvements terroristes et extrémistes et dans le même temps utilise le langage de la répression et la peine de mort contre ses opposants intérieurs (…) Il paiera un prix élevé pour ces politiques”, a déclaré Hossein Jaber Ansari, porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères.

“L’exécution d’une personnalité comme le cheikh al-Nimr qui ne faisait que poursuivre des buts politiques et religieux montre uniquement le manque de sagesse et l’irresponsabilité” du gouvernement saoudien.

Exécuté avec 46 condamnés à mort pour “terrorisme”

Parmi ces 47 condamnés à mort (45 Saoudiens, un Egyptien, un Tchadien) figure une majorité de djihadistes affiliés à Al-Qaïda, alors que le royaume s’inquiète de la menace représentée par les groupes extrémistes sunnites comme l’Etat islamique (EI).

Mais l’annonce parmi ces personnes du cheikh al-Nimr a été très mal accueillie dans le monde arabe. L’Iran chiite, qui entretient des relations tendues avec l’Arabie Saoudite sunnite, est donc au premier rang de ces contestations.

Les réactions de l’UE et d’Amnesty International

Plusieurs monarchies sunnites de la région, notamment Bahreïn et les Emirats arabes unis, ont au contraire salué l’attitude de l’Arabie Saoudite. Toutefois, quelques jeunes de la majorité chiite du Bahreïn ont manifesté dans au moins deux villages à majorité chiite, Jidhafs et Malikyia.

Chiites protestations exécutions al-Nimr

L’exécution du cheikh al-Nimr a indigné le monde chiite (lemonde.fr).

La police a usé de gaz lacrimogènes pour disperser ces groupes de manifestants, qui scandaient des slogans tels que “mort aux Al-Saoud” (la dynastie au pouvoir en Arabie saoudite).

L’Union Européenne a également réagi à cette exécution. “Le cas spécifique du cheikh Nimr al-Nimr soulève de sérieuses inquiétudes sur la liberté d’expression et le respect des droits civils et politiques de base, qui doivent être préservés dans tous les cas, y compris dans le cadre de la lutte contre le terrorisme”, a déclaré Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, dans un communiqué.

Federica Mogherini réaction à l'exécution d'al-Nimr

Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne (lemonde.fr).

Amnesty International a tiré à boulets rouge sur le royaume saoudien“Les autorités saoudiennes disent avoir mené ces exécutions pour préserver la sécurité. Mais l’exécution du cheikh Nimr Baqer al-Nimr suggère qu’elles utilisent les exécutions pour régler des comptes politiques (…) sous couvert de lutte contre le terrorisme”, a déclaré M. Luther, directeur d’Amnesty pour le Moyen-Orient.

Ces 47 exécutions constituent les premières de la nouvelle année en Arabie Saoudite. En 2015, le nombre d’exécutions au royaume ont explosé pour atteindre le chiffre de 153. C’est beaucoup plus qu’en 2014 où 87 personnes ont été exécutées.

A noter que l’Arabie Saoudite joue un rôle prépondérant au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, ce que rappellent non sans ironie quelques internautes choqués par ces exécutions.

*Photo en Une : francophone.sahartv.ir

 

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions - 3ème Journée : Lopes offre (en partie) la victoire au Benfica

À la uneBrèvesFaits DiversReportages

Disparitions mystérieuses : la piste Lelandais?

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF | La loi des séries #323

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Isabelle Bouysse revient dans la série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux