À la uneActualitéFranceSociété

En direct sur Périscope, ils agressent un passant dans la rue

logo périscope

Une agression en direct de Périscope, c’est la drôle d’idée qu’ont eu deux adolescents de Bordeaux samedi dernier. Alors qu’ils se baladaient en extérieur, ils ont annoncé “mettre des passants KO” lorsque 40 personnes regarderaient la vidéo. Des vidéos d’excuse ont été partagées par un des assaillants et sa mère.

C’est à un jeu étonnant que se sont livrés deux adolescents bordelais ce samedi 23 avril. En direct sur le réseau social Périscope, ils ont décidé de se rendre dans le quartier des boites de nuit de leur ville afin d’agresser aléatoirement un passant. On assiste donc à des coups sur un jeune sortant de boite de nuit puis une voix les rappelle à l’ordre et ils décident de fuir en voyant un vigile.

On a deux coups chacun, s’il n’y a pas de KO, l’autre finit“. Des propos qui témoignent d’une rare violence et qui sont partagés sur internet depuis. Ils avaient annoncé vouloir taper un passant dès qu’ils atteindraient 40 personnes sur leur Périscope et ils ont réussi a en ameuter 1500.

Dans deux vidéos, Jonathan (l’agresseur) puis sa mère s’excusent auprès de la victime et assurent qu’il assumera ses actes. Le jeune homme demande aux internautes d’arrêter d’harceler sa famille qui vit un enfer depuis que son adresse a été communiquée par un site d’extrême droite. Les deux adolescents ont été mis en examen et risquent jusqu’à 75 000€ d’amende et 5 ans de prison.

Le live, un outil qui mène souvent au dérapage

Cette affaire fait suite à celle qui avait mené à la (courte) suspension de Serge Aurier, il y a quelques mois. Un réseau social qui sauvegarde toutes vos réactions en direct et qui les diffuse, cela laisse forcément place à de multiples dérapages.

L’idée n’est pourtant pas révolutionnaire puisque le streaming existe dans le milieu du jeu vidéo depuis plusieurs années. Un passe-temps ou un métier qui a déjà mené à des violences en direct. C’est notamment le cas avec le phénomène du swatting : l’objectif est simple, trouver l’adresse du diffuseur et envoyer les forces spéciales chez lui afin qu’il se fasse arrêter en direct, devant sa caméra et des centaines voire des milliers de personnes qui le regardent.

Lire aussi : Ils filment et diffusent sur Periscope leur cambriolage

Periscope : l’appli de live-streaming séduit même politiques et médias

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSociété

La moitié des Français n'ont pas mis un pied dans un lieu culturel depuis fin juillet

À la uneFoot

Mort du footballeur Emiliano Sala : l'opérateur du vol reconnu coupable de négligence

À la uneActualitéInternational

Brexit : La lutte entre Paris et Londres autour de la pêche

À la uneFranceMédias

La Star Ac a 20 ans : 10 candidats emblématiques de l’émission

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux