À la uneActualitéFaits Divers

Direct. La prise d’otages dans la banque du Havre est terminée, le forcené interpelé

Une prise d’otage est actuellement en cours dans une banque du centre ville du Havre. Six personnes ont été prises en otage par un homme armé. Les policiers du RAID et la BRI sont arrivés sur place.

En fin de journée aux alentours de 17 heures, un homme armé a pris en otage six personnes dans l’agence bancaire BRED située boulevard de Strasbourg, en plein centre-ville du Havre. Le forcené est retranché dans la banque havraise “depuis 16h45” précise l’AFP. Lors de son intrusion, sept personnes étaient à l’intérieur la banque.  Suivez notre direct.

Les six otages sont libérés

Depuis le début de la prise d’otages, cinq personnes sont sorties : un homme de 53 ans qui a réussi à s’échapper, puis quatre autres personnes qui ont été libérées par le preneur d’otages. Aux alentours de 21h, deux personnes étaient encore prises en otage à l’intérieur de la banque. Le Raid est arrivé sur place vers 19 heures, et le négociateur poursuit toujours les discussions avec le preneur d’otages. A 23 heures, la prise d’otage est terminée. Tous les otages ont été libérés. Le forcené a été interpellé par la police. Le dernier otage est en bonne santé. Aucun blessé n’est à signalé.

L’homme a eu deux revendications

Selon une source policière de BFMTV, le suspect de 34 ans serait connu pour des problèmes psychiatriques et aurait purgé des peines de prisons pour des faits de délinquances. Le preneur d’otages aurait deux revendications : « Libérer les enfants palestiniens injustement emprisonnés en Israël » et l’accès des Palestiniens de moins de 40 ans à l’esplanade de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem.

« Dégagez la place, sinon je fais tout sauter »

Selon le secrétaire régional Unité SGP Police Normandie : ” Il n’y a pas eu de coup de feu, les otages n’ont pas été maltraités”. A 21h22, l’homme de 34 ans déclare : « Dégagez la place, sinon je fais tout sauter ». Les policiers ne prennent pas à la légère les déclarations du preneur d’otages faisant craindre la présence d’explosifs. Cependant, les forces de polices n’ont toujours pas eu de preuve que le forcené est équipé d’explosifs. François Gosselin, procureur de la République du Havre, s’est rendu sur les lieux de la prise d’otages

Crédit photo : Francis Pellier / MINISTERE DE L’INTERIEUR / AFP

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux