À la uneActualitéCinémaCultureInternationalPolitique

Donald Trump : sa réponse aux attaques de Meryl Streep

Dimanche 8 janvier avait lieu la 74ème cérémonie des Golden Globes. L’occasion pour le beau monde Hollywoodien, notamment Meryl Streep, de montrer leur hostilité à Donald Trump, le nouveau président des États-Unis. Des critiques qui n’ont pas plu à ce dernier qui s’est servi de son compte Twitter pour le faire comprendre.

Une ribambelle de critiques contre Donald Trump

Le ton était à l’ironie hier soir lors de la cérémonie des Golden Globes. Cette cérémonie qui récompense les meilleures œuvres de fiction télévisuelles et les meilleurs professionnels du cinéma et de la télévision américaine a lieu chaque année depuis 1944. Cette année, l’évènement s’est déroulé dans une ambiance assez particulière. Au vu du résultat des dernières élections présidentielles, les critiques visant le futur Président des États-Unis, Donald Trump, se sont faites nombreuses. Ainsi, Jimmy Fallon, Hugh Laurie ou encore Isabelle Huppert se sont vus chacun lancer quelques piques au Républicain. “Il y a des gens du monde entier dans cette salle, de Chine, d’Amérique, d’Europe. N’attendez pas du cinéma qu’il dresse des murs et des frontières”, a par exemple lancé Isabelle Huppert en référence au mur que veut construire Donald Trump à la frontière avec le Mexique. Cependant, le discours qui a marqué tous les esprits cette nuit a été celui de l’actrice Meryl Streep.

Un discours touchant

L’actrice aux trois oscars était bien décidée à élever la voix la nuit dernière durant la cérémonie. Récompensée d’une statuette pour l’ensemble de sa carrière, Meryl Streep commence par rebondir sur les dires de ses amis acteurs en expliquant : “Mais c’est quoi Hollywood ? Juste des gens qui viennent d’ailleurs. Si vous les mettez tous dehors, vous n’aurez plus rien à regarder que du football américain et des arts martiaux mixtes, qui ne sont pas de l’art.” Elle continue en énumérant une liste d’acteurs et d’actrices renommés qui viennent des quatre coins du globe pour ensuite exprimer son opinion sur une performance assez singulière l’ayant particulièrement marquée au cours de l’année 2016. En effet, lorsqu’elle emploie les termes de “performance qui lui a brisé le cœur”, elle évoque le moment ou, lors d’un meeting, Donald Trump a grossièrement imité un journaliste handicapé. “L’irrespect amène l’irrespect. La violence incite à la violence. Et quand les puissants se servent de leur rang pour brutaliser les autres, nous sommes tous perdants”, continue l’actrice sous un tonnerre d’applaudissement avant d’inviter Hollywood à soutenir le Comité de protection des journalistes.

Justifications brumeuses et anti-médias

Ce speech n’est pas passé inaperçu puisqu’il est arrivé jusqu’aux oreilles du 45ème président des États-Unis. Les propos de Meryl Streep l’ont immédiatement fait réagir puisqu’armé de son réseau social favori, il a commenté le discours et a tenté de se justifier du mieux qu’il a pu.Meryl Streep, l’une des actrices les plus populaires d’Hollywood, ne me connait pas et m’a attaqué à la cérémonie d’hier. Ce n’est qu’un larbin d’Hillary qui a perdu gros. Pour la 100ème fois, je n’ai pas attaqué un journaliste handicapé (je ne ferais jamais ça), mais seulement montré qu’il a retourné sa veste en changeant une histoire vieille de 16 ans qu’il avait écrite sur moi. Toujours plus de médias malhonnêtes !”, a-t-il écrit sur Twitter.

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Inside n°9, la géniale anthologie britannique

À la uneFranceMédias

La France a un incroyable talent : bilan de l'émission du 20 octobre

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

La série Willow confirmée, Warwick Davis de retour

À la uneMédiasSéries Tv

Inalab : La plateforme Madelen lance un appel à projets pour les jeunes auteurs et réalisateurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux