À la uneCultureHistoire

D’où vient la crainte du “Vendredi 13” ?

Le vendredi 13, synonyme de malchance pour certains et de chance pour d’autres… Explication du jour le plus mystique de l’année.

En cette année 2022, les superstitieux ne croiseront les doigts qu’une seule fois. En effet, il n’y aura qu’un seul vendredi 13 cette année. Entre craintes irrationnelles et jour porte-malheur, le vendredi 13 a traversé les époques et les générations. Les paraskevidékatriaphobiques n’ont qu’à bien se tenir en ce jour marqué d’une croix noire.

Toutes sortes de superstitions existent : croiser un chat noir, passer sous un échelle, briser un miroir ou encore déployer un parapluie à l’intérieur... Pourtant celle du vendredi 13 est l’une des plus communes avec de nombreuses origines et explications.

Un vendredi sacré

La première explication se réfère à la Cène dans la Bible. Durant le dernier repas du Christ, il est accompagné de ses 12 apôtres et d’un treizième convive imprévu, qui va tout faire basculer. Vu comme le traître, Judas aurait trahi le Christ avant son crucifiement le Vendredi Saint. Certaines légendes racontent également qu’Ève aurait croqué la pomme du Jardin d’Eden un vendredi.

la Cène
La Cène, peinture murale de Léonard de Vinci

Une malédiction

Dans l’Histoire, le vendredi 13 a également une signification particulière. En effet, le vendredi 13 octobre 1307, le Roi de France Philippe IV, plus connu sous le nom de le Bel, condamne au bûcher tous les chevaliers du Temple. Avant de monter sur le bûcher, le Grand Maître des Templiers, Jacques de Molay, aurait jeté une sorte de malédiction au Roi avec cette sentence : “Vous serez tous maudits, jusqu’à la treizième génération”. Par la suite, une succession de malheurs et de malchances se seraient abattues sur la famille royale.

Une harmonie brisée

Dans les croyances grecques et romaines, le vendredi 13 n’est pas un signe de bonne augure non plus. Selon ces deux mythologies, le 12 est associé à la perfection : 12 dieux olympiens, 12 heures du jour et 12 heures de la nuit. Alors le nombre 13 vient interrompre cet équilibre parfait. Une harmonie détruite par le 13, qui est alors synonyme de malheur. De plus, le vendredi est le jour dédié aux exécutions des condamnés à mort.

Une crainte qui se poursuit

D’autres évènements continuent d’entacher la réputation du vendredi 13. Le vendredi 13 janvier 2012, le navire de croisière Costa Concordia fait naufrage au large de la Toscane, entraînant le décès de 32 personnes. Puis le vendredi 13 novembre 2015 marque une série d’attentats meurtriers à Paris. Avec un bilan qui s’élève à 130 morts et 413 blessés, ce vendredi 13 est gravé dans les mémoires.

Naufrage du Costa Concordia, le 13 novembre 2015

Porte-malheur ou porte-chance ?

A contrario, pour démystifier ce jour de malheur, certains le considèrent comme un symbole de chance. Ainsi plus de six millions de Français tentent leur chance au LOTO ce jour précis. Un chiffre qui double en comparaison aux 3 millions de joueurs habituels. Puis pour tous ceux a qui la chance ne sourira pas, Burger King vous offrira un Whopper à l’occasion ! Pas une journée si malchanceuse le vendredi 13 finalement.

À lire aussi : Chance ou malédiction? Nos grigris préférés pour conjurer le vendredi 13 !

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

À la uneCinéma

Emmanuelle : quelle actrice va jouer dans la nouvelle adaptation du roman érotique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux