À la uneActualitéInternational

Du tabac comme biocarburant ?

Compagnies aériennes et motoristes essaient de trouver des solutions alternatives au kérosène. Boeing, en partenariat avec deux sociétés, a annoncé le 6 août se lancer le pari de faire voler des avions avec du biocarburant à base de plantes de tabac.

Le biocarburant, une solution ? 

Les deux gros constructeurs mondiaux que sont Boeing et Airbus ainsi que Embraer se sont lancés dans  une course à la création DU biocarburant avec des objectifs ambitieux.. Airbus est parti dans l’optique d’une création à base de sucre de canne, en coopération avec Air France, Safran et Total. Boeing a choisit le tabac quand à lui à travers une coopération avec la compagnie South Africa Airways et la société néerlandaise SKYNRG.

Aujourd’hui, les compagnies aériennes ont réalisé plus de 1.500 vols commerciaux avec de l’agrocarburant depuis que cette ressource a été approuvée en 2011. Moutarde, huile de fritures, algues, tabac, toutes les pistes sont exploitées. Boeing et ses entreprises alliées prétendent que le carburant fabriqué à partir des racines de tabac permettrait une baisse de l’émission de dioxyde de carbone située entre 50 et 80%.

Enjeux environnementaux ou économiques ? 

Plus que l’enjeu environnemental promu par les firmes lors de leurs communications sur “l’éthique”, l’intérêt d’un biocarburant est bel et bien économique.

Aujourd’hui, jusqu’à plus de 35% du prix d’un billet d’avion est lié au prix du carburant. Ajoutons à cela le fait que la plus grande concentration de traffic aérien est en Europe, et que Bruxelles pense augmenter le montant de la tonne de CO2 sur le marché du européen du Carbon. Le marché du Carbon permet aux entreprises respectueuse de l’environnement de pouvoir revendre les quantités de CO2 non utilisées aux entreprises qui ont déjà dépassées les quotas. Le prix de la tonne est aujourd’hui dérisoire pour des multinationales en raison de la crise, et de l’activité économique en pleine chute. Il parait donc nécessaire pour ces entreprises de trouver une solution viable avec que le prix des carburants fossiles n’explosent.

Le marché européen du carbone  source : www.lefigaro.fr

Le marché européen du carbone
source : www.lefigaro.fr

En parallèle, le projet de produire le tabac en Amérique du Sud permettrait un fort essort de l’activité économique de la région, et de manière durable. L’alimentation de  l’ensemble des avions en circulation dans le monde représente un marché fabuleux quand on se dit qu’un avion décolle chaque seconde sur la planète. Même si Boeing a assuré que la culture ne mettra pas en cause les terres agricoles, l’eau potable et les ressources alimentaires, il reste à savoir si cela sera possible de trouver la place nécessaire à cette culture sans détruire les forêts (ce qui serait un manque à gagner environnementale important)  et si cela ne serait pas au dépit des cultures alimentaires (alors que la population mondiale devrait atteindre plus de 9,7 milliards de personnes en 2050).

 

Related posts
À la uneActualitéInternational

C'est quoi le nouveau réseau des conservateurs américains "Parler" ?

À la uneActualitéBrèves

Jada Pinkett avoue son aventure avec le rappeur August Alsina

À la uneBrèvesSéries Tv

HBO arrête sa série Run après 1 saison

À la uneActualitéFrance

Ce samedi 11 juillet l'état d'urgence prend fin

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux