À la uneActualitéCulturePop & Geek

E3 2015 : Où est passé Nintendo ?

Big N aurait-il perdu de vue sa bonne étoile ? Pour sa conférence à l’E3, Nintendo a livré une prestation pour le moins décevante.

Dans les semaines qui ont précédé l’E3, les spéculations allaient bon train. Un nouveau Metroid ? Kid Icarus 2 ? Un retour en grâce de F-Zero ? Les 20 ans de Pokémon en 2016 ? Que nenni. N’y allons pas par quatre chemins : avec cette édition 2015 de son Digital Event, Nintendo signe l’une des conférences les plus décevantes de l’histoire du salon.

Fidèle à la communication décalée du constructeur, des alter-egos Muppet de Satoru Iwata, Shigeru Miyamoto et Reggie Fils-Aime sont apparues, caricaturant les gimmicks habituels des grandes figures de Nintendo. Mario fêtait aussi ses 30 ans, l’occasion pour le constructeur de lui donner la part belle à l’occasion de cette conférence qui a hélas laissé un goût amer.

Des annonces d’appoint pour la 3DS

Le gros des annonces s’est fait sur la Nintendo 3DS, sans grande audace cependant.

[youtube id=”7CMp3UzBPWs”]

Legend of Zelda: Triforce Heroes proposera une aventure en coopération jusqu’à 3 joueurs, donnant la part belles aux énigmes d’entraide dans la tradition des opus Four Swords. Le jeu semble avoir fait l’objet d’un développement éclair, étant donné qu’il sera disponible dès cet automne.

Peut-être l’annonce la plus alléchante, un crossover entre les sagas Paper Mario et Mario & Luigi RPG dans Mario & Luigi Paper Jam. Le titre devrait apporter le meilleur des deux univers : charte visuelle déjantée, mécaniques de jeu dynamiques, énigmes retorses et un humour omniprésent, marque de fabrique des deux séries. La sortie est prévue pour printemps 2016.

[youtube id=”zI9Ic3tz2lc”]

e3-2015-ou-est-passe-nintendo-hyrule-warriorsMetroid Prime: Federation Force, spin-off de la série Metroid proposant du jeu de tir en coopération à 4, n’a pas convaincu. Le portage de Legend of Zelda: Hyrule Warriors sur 3DS proposera du contenu exclusif transférable sur Wii U, et des nouveaux personnages jouables. Enfin, Animal Crossing: Happy Home Designer donnera l’occasion aux villageois en herbe de se spécialiser dans la décoration d’intérieur.

La suite du de stratégie Fire Emblem, rebaptisée Fire Emblem: Fates, s’est dévoilée dans un nouveau trailer. Ce titre phare de la console alliant RPG et stratégie au tour par tour est prévu pour début 2016.

[youtube id=”kLFB-LtKYuQ”]

Qu’on ne s’y trompe pas, Nintendo a annoncé des jeux. Il est simplement dommage que les nouvelles annonces ne soient pour la plupart que des titres d’appoint dans le prolongement des hits déjà bien écoulés l’année dernière… La console portable s’en sort cependant mieux que la Wii U, pour laquelle Nintendo semble ne plus nourrir beaucoup d’ambition.

Wii U, le pot de départ ?

[youtube id=”s6PEecNY0Sc”]

Le teasing d’un nouveau StarFox sur Wii U l’année dernière avait considérablement emballé les Internets. Nintendo a attaqué la conférence en présentant ce nouvel opus désormais appelé StarFox Zero. Sur fond d’images de gameplay, Shigeru Miyamoto en personne a présenté le titre qui mélangera jeu de tir 3D classique et visée gyroscopique à l’aide du gamepad. Comble du comble, Nintendo a omis de mentionner que Platinum Games était en charge du titre, gage de qualité certain si on se souvient des phases de shoot de Bayonetta. StarFox Zero est attendu pour fin 2015.

e3-2015-ou-est-passe-nintendo-xenoblade-chronicles-xPrévu pour le 4 décembre, le très attendu Xenoblade Chronicles X, s’est également dévoilé dans un nouveau trailer présentant davantage de phases de gameplay. La conférence ne s’est pas éternisée sur le titre, celui-ci ayant déjà fait l’objet de plusieurs présentations. Disponible le 26 juin, Yoshi’s Woolly World a aussi eu droit à une présentation en détail de son gameplay et de son univers tout en laine. Dans ses nouvelles aventures, Yoshi pourra entre autres absorber ses ennemis pour tisser de nouveaux éléments dans le décor.

[youtube id=”PXBWAjxioSU”]

Et… c’est à peu près tout. La Wii U accueillera Animal Crossing: Amiibo Festival, reprise du concept de Mario Party dans l’univers d’Animal Crossing, proposant des interactions avec les Amiibo. Le crossover Shin Megami Tensei x Fire Emblem apporte un cocktail japonisant à grand renforts d’idols et de cyborgs mais l’ensemble reste difficilement exportable. Donkey Kong et Bowser feront une apparition dans le prochain Skylanders: Superchargers, et auront leur figurine hybride Amiibo / Skylanders. Mario ressortira sa raquette en fin d’année dans Mario Tennis: Ultra Smash, sans que l’on en sache davantage sur les évolutions de gameplay. Ah si, les joueurs pourront devenir géants…

La plus grande curiosité reste Super Mario Maker, prévu pour le 11 septembre prochain pour les 30 ans du plombier. Cet éditeur de niveau géant permettra aux joueurs de rivaliser d’inventivité en ligne pour créer les niveaux les plus originaux et les plus difficiles.

[youtube id=”ZwO09vJAPDs”]

En choisissant de ne pas présenter sa future console NX avant 2016, Nintendo se devait de montrer que la Wii U en avait encore dans le ventre. Il faudra finalement se contenter des annonces de l’année précédente, avec des trailers peu ambitieux. En concentrant des sorties à court terme sur la fin de l’année, Nintendo dissimule à peine son intention d’en finir avec la Wii U pour se concentrer sur la prochaine génération à grands renforts d’Amiibo. À ce titre le prochain Zelda, grand absent du salon malgré l’enthousiasme qu’il suscite, pourrait bien être le chant du cygne de la console.

Du réchauffé, et un manque cruel de bonnes surprises. Dans son discours d’introduction, Reggie Fils-Aime a présenté cette conférence comme celle de la “transformation”, sensée introduire une nouvelle ère pour le constructeur. Cela dit Nintendo semble surtout s’engluer dans une transition difficile. L’accumulation de jeux prévus pour la fin d’année laisse deviner que le succès de Mario Kart 8 et Super Smash Bros. l’année dernière n’a pas suffi à compenser le départ catastrophique de la Wii U. Le constructeur a préféré se donner le temps d’installer ses nouvelles stratégies pour 2016, davantage orientées vers le jeu mobile et les Amiibo. La route est peut-être droite, mais la pente n’a jamais été aussi forte.

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Au commencement était la CDU

À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

ActualitéÉtudiantMédiasPolitique

Communication 2.0 : quand la politique s'en mêle

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux