En France, le seuil du paiement sans contact a été augmenté à 30 euros en octobre dernier. Une aubaine pour les églises qui commencent à proposer le paiement sans contact comme modalité de participation à la quête. Vous pensiez l’église conservatrice ? Pourtant, ce traditionnel rendez-vous de fin de messe évolue comme à l’église de Saint-François Molitor à Paris qui inaugurera la quête « sans contact » dimanche.

Paniers connectés

Terminés les bruits de pièces qui s’entrechoquent au fond du panier en osier, désormais vous entendrez le bip sonore de la borne de paiement sans contact. Le diocèse de Paris présentera le système dans la journée tandis que l’église de Saint-François Molitor, située dans le XVIe arrondissement de la capitale, l’expérimentera pour la première fois en France pendant la messe de dimanche. Cinq paniers en osier connectés, équipés d’un smartphone relié à une mini-borne de paiement, se passeront alors de main-en main tout au long des bancs d’églises. Les fidèles n’auront plus qu’à indiquer le montant du don qu’il souhaite adresser à leur église, puis ils devront passer leur carte bancaire devant la borne sans contact qui se situe juste à côté.

Aperçu de ses nouveaux paniers connectés / Crédits : Le Parisien

Application : « La Quête »

Ce ne sera pas la première fois qu’une quête dématérialisée aura lieu. Depuis 2016, une application intitulée « La Quête » permet d’effectuer ses donations directement depuis son téléphone portable. Comme pour les paiements sans contact qui seront mis en place, les prêtres ne bénéficient d’aucune information personnelle sur les donateurs. Le don est donc totalement « anonymisé ».

Les dons récoltés pendant la quête, qui représentent 40% des revenus de l’église, sont en baisses. Ces nouveaux moyens de paiement permettront peut-être d’inverser cette tendance

Les paiements sans contact en augmentation

Aujourd’hui, les paiements se font de plus en plus souvent en carte bancaire. Dès avril 2015, 71% des paiements des Français se faisaient grâce à ce moyen de paiement. Il est donc de plus en plus rare d’avoir des pièces ou des billets à donner, notamment à l’église.

À la question quel est votre moyen de paiement préféré, seuls 15% des Français répondent l’argent liquide / Crédits Statista

En juin 2016, 46.500.000 opérations étaient effectuées en « sans contact », un chiffre qui a plus que doublé en un an selon Statista. 56% des Français trouvent d’ailleurs cette modalité de paiement pratique contre 35% qui n’y sont pas favorables. En cause, un probable manque d’information que ressentent 52% des Français.

Les Français utilisent le paiement sans contact en majorité dans les enseignes de restauration rapide / Crédits Statista

Le système sera-t-il plébiscité dimanche matin à Saint-François Molitor ? En tout cas, le curé, le père Didier Duverne s’en « amuse ». Il n’a aucun doute sur le fait que ses fidèles en fassent tout autant, il sait que ses « paroissiens sont réceptifs à la nouveauté ».

À lire aussi : Le paiement sans contact passe à 30 euros