À la uneActualitéInternational

Egypte : l’état d’urgence déclaré après deux attentats meurtriers revendiqués par Daesh

Egypte

Deux attentats revendiqués par l’Etat islamique ont visé dimanche la communauté copte en Egypte. Le bilan fait état de 44 morts et d’au moins 126 blessés. Le président égyptien Sissi a déclaré l’état d’urgence dans le pays. 

Après deux attentats meurtriers contre des églises coptes en Egypte, le président Abdel Fattah al-Sissi a annoncé dans une déclaration solennelle à la télévision la mise en place de l’état d’urgence pour trois mois. Il a précisé que la mesure avait été prise pour “protéger” et “préserver” le pays. Cet état d’urgence doit désormais obtenir l’accord du Parlement égyptien, dominé par les partisans du président Sissi.

A lire aussi >> Pourquoi l’état d’urgence ?

L’état d’urgence pendant plus de 30 ans en Egypte

Comme en France, l’état d’urgence donne de larges pouvoirs aux services de sécurité. En Egypte, il élargit notamment les pouvoirs de la police en matière d’arrestation et de surveillance. Il permet également d’imposer des restrictions à la liberté de mouvement. Toutefois cette situation n’est pas nouvelle pour le pays, indique 20 minutes. L’état d’urgence était en vigueur en Egypte depuis l’assasinat du président Anouar el-Sadate et l’arrivée au pouvoir de Moubarak en 1981. Il avait été abrogé plus de trente ans plus tard avant l’arrivée au pouvoir du président islamiste Mohamed Morsi en 2012.

L’état d’urgence avait de nouveau été décrété à l’été 2013 après la destitution de Mohamed Morsi qui avait donné lieu à de nombreuses manifestations violentes et à des attaques contre les forces de l’ordre.

44 morts et 126 blessés

La mise en place de l’état d’urgence fait suite à deux attentats meurtriers ce dimanche contre des églises coptes.

Une première attaque a eu lieu dimanche matin dans la ville de Tanta, située à une centaine de kilomètres du Caire. L’explosion a fait 27 morts et 78 blessés en pleine célébration des Rameaux dans l’église Mar Girgis (Saint-George), selon le ministère de la Santé.

Le second attentat a été perpétré dans la grande ville d’Alexandrie dimanche en début d’après-midi. Un kamikaze “équipé d’une ceinture explosive” s’est fait exploser à l’entrée de l’église Saint-Marc après avoir été arrêté par des policiers. Cette deuxième attaque a fait 17 morts, dont 4 policiers, et 48 blessés, rapporte le ministère de la Santé. Le pape copte orthodoxe Tawadros II était présent sur place à l’occasion de la fête des Rameaux, d’après le ministère de l’Intérieur. L’Église copte a précisé que son chef n’avait pas été atteint et qu’il se « porte bien. »

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué les deux attaques. “Des équipes de l’Etat islamique ont mené les attaques contre deux églises, à Tanta et à Alexandrie,” a indiqué Amaq, l’agence de propagande de l’EI, dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux. La branche égyptienne du groupe terroriste avait récemment appelé à prendre pour cible la communauté copte, les habitants chrétiens d’Egypte.

Visite du Pape François dans 19 jours

Ces deux attaques ont eu lieu à seulement trois semaines d’une visite en Egypte du pape catholique François prévue pour les 28 et 29 avril. “J’exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II, à l’Eglise copte et à toute la chère nation égyptienne,” a-t-il déclaré. “Que le Seigneur convertisse le coeur de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort, et aussi le coeur de ceux qui leur fournissent leurs armes et commercent avec eux,” a ajouté le pape François. Le Vatican a confirmé que la visite du pape était bien maintenue, selon France Info.

La France “est pleinement solidaire de l’Égypte,” a affirmé François Hollande dans un communiqué. “Une nouvelle fois l’Égypte est frappée par les terroristes qui veulent détruire son unité et sa diversité,” a-t-il déclaré.

A lire aussi >> L’état d’urgence cristallise les inquiétudes

Le président américain Donald Trump a également condamné l’attaque sur son compte Twitter : “Si triste d’entendre parler de l’attaque terroriste en Egypte. Les Etats-Unis la condamne fermement. Je suis très confiant dans la capacité du président Sissi à gérer la situation comme il se doit.

Related posts
À la uneBrèvesMusiqueSéries Tv

Le monde de demain : Arte va lancer une série sur les débuts de NTM

À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux