À la uneActualitéFrancePolitique

Elysée : Greenpeace est sur des charbons ardents

Action coup de poing pour l’ONG environnementale ce matin devant le palais de l’Elysée. Greenpeace y a déversé cinq tonnes de charbon à l’aube du conseil des ministres franco-allemand.

Les revendications des militants sont claires : une transition énergétique vers moins de charbon en Allemagne et l’utilisation de moins de nucléaire en France. Pour faire entendre leurs voix, ce matin, peu avant 7 heures, les militants ont décidé de frapper un grand coup. Une dizaine d’entre eux ont garé un camion à proximité du palais de l’Elysée, avant de déverser cinq tonnes de charbon devant l’entrée. Mais ils ne s’arrêtent pas là, ils affirment aussi que le véhicule contiendrait des déchets nucléaires. En effet, il y aurait deux cuves de 2 000 litres d’eau contaminée au tritium à l’intérieur du camion. Toutefois, cette eau ne représentait pas de danger immédiat. Cependant, les forces de l’ordre présentes sur place auraient entrepris de découper le camion et quelques militants auraient été interpellés selon l’ONG.

45 % d’énergies renouvelables d’ici 2030

Dans leur communiqué, intitulé « Frau Merkel, Monsieur Hollande, non au charbon et au nucléaire, la vraie transition énergétique maintenant », l’association souhaite atteindre un objectif de 45% d’énergies renouvelables d’ici 2030 en Europe. D’autre part, François Hollande avait promis pendant la campagne présidentielle de baisser la part du nucléaire en France de 75 % à 50 % d’ici 2025. L’Allemagne avait quant à elle annoncé au lendemain de la catastrophe de Fukushima vouloir sortir du nucléaire d’ici 202. Mais selon Sébastien Blavier, chargé de campagne nucléaire Greenpeace France, « les objectifs affichés pour l’instant par les deux pays pour le futur paquet climat-énergie européen 2030 sont vraiment le contraire de l’ambition revendiquée dans les discours ». Afin de contrer la vive réaction des militants, la Commission Européenne a proposé de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’UE de 40% d’ici 2030, avec un objectif contraignant de 27% d’énergies renouvelables au niveau européen et un objectif indicatif de 25% d’économies d’énergie.

Les dirigeants européens doivent se prononcer sur ces propositions lors d’un sommet les 20 et 21 mars à Bruxelles.

[youtube id= »dKSQvKOKgAg »]

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusiquePeople

Qui est Madimmi, cette jeune chanteuse en duo avec Marc Lavoine ?

À la uneSéries Tv

La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé : première bande annonce pour la série de Xavier Dolan

À la uneFemmesSantéSexe

5 choses à savoir sur les règles

À la uneBons PlansSociété

5 stations de ski où aller sans se ruiner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux