À la uneActualitéFrancePolitiqueSociété

Emmanuel Macron défavorable à la pénalisation de l’antisionisme

Cette proposition de loi a été portée par Sylvain Maillard, député de la République en Marche suite aux récentes multiplications des actes antisémites en France.

Le président de la République vient de se prononcer sur cette loi punissant l’antisionisme au même niveau que l’antisémitisme. Emmanuel Macron a fait savoir aujourd’hui son désaccord concernant la résolution du député Sylvain Maillard.

« Je ne pense pas que pénaliser l’antisionisme soit une solution », a déclaré le Président français lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue géorgienne, Salomé Zourabichvili à l’Élysée.

La différence entre antisionisme et antisémite

Le sionisme, d’après le dictionnaire Larousse est « un mouvement dont l’objet fut la constitution, en Palestine, d’un état juif ». Ce mouvement date de la fin du XIXe siècle et a été porté par le philosophe Theodore Herzl. L’antisionisme est également une forme d’hostilité à l’existence ou à l’extension de l’État d’Israël.

L’antisémitisme est une doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. Alors est-ce qu’on peut considérer que ces deux mots signifient au fond la même chose ? Et bien non car l’antisionisme est une pensée politique et cela n’a rien à voir avec le fait de développer une haine pour la religion juive.

« L’antisémitisme est un délit, puni comme tous les racismes par les lois françaises. L’antisionisme est une opinion que chacun est libre d’approuver ou non » déclare Dominique Vidal au micro de Franceinfo.

Un cimetière juif profané en Alsace

 Plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées et couvertes de croix gammées ce matin dans un cimetière alsacien. Emmanuel Macron s’est rendu sur place pour constater l’ampleur des dégâts. Il a notamment déclaré : « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira. »

Les tombes de ce cimetière, installé depuis 1795 à Quatzenheim, un village de 800 habitants, ont été marquées à la bombe de croix gammées bleues et jaunes. Une sépulture porte également l’inscription « Elsassisches Schwarzen Wolfe » (« Les loups noirs alsaciens »), possible référence à un groupe autonomiste actif dans les années 1970.

Macron présent au mémorial de la Shoah

Après la vague d’actions antisémites qui a frappé la France depuis une dizaine de jours, Emmanuel Macron va se rendre au mémorial de la Shoah. Il sera accompagné par les présidents du Sénat, Gérard Larcher (Les Républicains, LR), et de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand (La République en marche, LRM).

À lire également : https://vl-media.fr/simone-veil-taguee-de-croix-gammees-dans-la-capitale/

Related posts
À la uneActualitéInternational

La photo qui bouleverse l'Amérique.

À la uneActualitéCultureMusiqueSorties

PNL annocent 4 nouveaux morceaux sur Apple Music

À la uneNon classéRugbySport

Les cinq joueurs clés du second sacre consécutif des Bleuets

À la uneActualité

Stars'UP : un festival dans "l'air du temps"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux