À la uneActualitéFrance

#EmmanuelLePen : La polémique monte après les propos du président lors de son allocution

Emmanuel Macron a pris la parole hier pour s’exprimer sur la situation en Afghanistan. Le président de la République a affirmé qu’il fallait agir rapidement contre les flux illégaux de migrants. Une déclaration qui a fait fortement réagir sur Twitter.

#EmmanuelLePen. Ce mélange entre le prénom du président de la République et du nom de la famille d’extrême-droite est en tendances twitter depuis hier. Cette expression a émergé après les propos d’Emmanuel Macron lors de son allocution sur l’Afghanistan hier. Depuis le fort de Brégançon, le président a évoqué des mesures contre la future situation migratoire. “Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toutes nature” explique-t-il au cours de son intervention.

Cette déclaration a fait réagir de nombreux internautes. Certains voient dans les propos du président, le reflet de termes utilisés par Marine Le Pen et du Rassemblement National. La gauche française a critiqué cette prise de position. Comme Najat Vallaud-Belkacem “mais enfin pourquoi ces mots ?!? Est-ce devenu ça la politique, l’en même temps tactique et glacial, encore et toujours, quelles que soient les circonstances, bouleversantes ?”.

Edward Snowden lance le #EmmanuelLePen

Edward Snowden a réagi hier soir après les propos d’Emmanuel Macron. D’abord interloqué sur la véracité des faits “Ça ne peut pas être vrai, si ? C’est une erreur de traduction ? Il semblerait que la priorité de Macron lorsque les Talibans sont en pleine répression est de se protéger en vue d’une élection, et non pas de sauver des vies”.

Le lanceur d’alertes et ancien agent de la CIA, après avoir obtenu confirmation de la bonne traduction, est revenu à la charge contre Emmanuel Macron le qualifiant d’Emmanuel Le Pen dans un autre tweet. Cette dénomination s’est ensuite répandue rapidement sur le réseau social pour critiquer la prise de position du président. L’expression est arrivée dans les tops tendances la nuit dernière.

Emmanuel Macron réagit à la polémique

Au cours de son intervention d’un peu plus de dix minutes, le président de la République a abordé plusieurs thèmes sur l’Afghanistan. Il a salué les forces militaires qui ont été déployés sur place de 2001 à 2014, les défunts et leurs familles (89 morts). Emmanuel Macron a aussi promis de rapatrier les Afghans qui ont travaillés avec la France. “C’est notre devoir et notre dignité de protéger ceux qui nous aident : interprètes, chauffeurs, cuisiniers et tant d’autres” explique-t-il. Il précise que plus de 800 afghans sont déjà sur le sol français. Deux avions militaires sont en route pour prendre en charge les derniers ressortissants français toujours sur place.

Le président de la République précise que les actions françaises se feront conjointement avec les pays de l’Union Européenne notamment l’Allemagne. Il maintient que la priorité est la lutte contre le terrorisme et d’instaurer une paix internationale et durable.

Pourtant, le président de la République s’est senti obligé de réagir à la polémique à la suite de ses propos sur l’immigration. Emmanuel Macron parle de propos détournés et insiste sur le fait que la France sera présent pour la population afghane. Une réponse qui ne devrait pas terminer les discussions autour du #EmmanuelLePen.

A lire aussi : Crise économique : le Liban au bord de l’effondrement ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMusique

Après 6 ans d'absence, Adele est de retour avec un tout nouveau titre

À la uneSport

Soupçonné de l’avoir tué, le mari de l’athlète kényane Agnes Tirop a été arrêté

À la uneSéries Tv

De quoi parlera la série dérivée de Dune ?

À la uneFaits Divers

Des lycéens nantais menacés de mort après une vidéo où ils miment une prière musulmane

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux