À la uneActualitéInternational

En Arabie Saoudite, les femmes seront averties par SMS de leurs divorces

En Arabie Saoudite, il est très répandu pour les hommes de mettre fin à leurs relations matrimoniales sans en informer leur conjointes. Alors pour y remédier les tribunaux du pays ont décidé de rendre obligatoire l’envoi d’un SMS prévenant la personne concernée de sa nouvelle situation

“Les femmes seront notifiées de tout changement concernant leur statut matrimonial via un message SMS. Les femmes dans le royaume pourront consulter des documents liés à la rupture de leur contrat de mariage via le site internet du ministère” explique le ministère de la Justice saoudienne.

Alors que le prince héritier Mohammed Ben Salmane, produit des réformes économiques, sociales et religieuses de plus en plus dures, cette nouvelle mesure du gouvernement dirige le pays vers le progrès du droits de la femme. Droits qui sont très très restreints dans le pays, elles n’ont ainsi, pas l’autorisation de montrer leurs cheveux, ni d’établir le moindre contact visuel avec un représentant de la gente masculine. Soumises aux hommes, elles ont l’interdiction de quitter le foyer, et pour éviter toute tentation. Elle ne peuvent être détentrices d’un compte bancaire.

Mais depuis peu, des mesures et réformes vont dans le sens progressiste et débloquent des droits pour les femmes du pays. Depuis juin 2018, elles peuvent dorénavant conduire une voiture et peuvent aussi accéder aux complexes sportifs qui étaient réservés aux hommes.

Mais il ne faut pas se faire de fausses idées, le pays reste conservateur et très exigeant envers les femmes. Même si de plus en plus de mesures sont prisent par le gouvernement, les femmes restent totalement dépendantes de leur maris/pères/frères qui prennent quasiment toutes les décisions à leurs places et les prives de leurs libres arbitres.

Dimanche, une Saoudienne âgée de 18 ans arrêtée à l’aéroport international de Bangkok a dit craindre pour sa vie en cas de rapatriement par les autorités thaïlandaises, qui ont confirmé lui avoir refusé l’entrée dans le pays à son arrivée du Koweït. La femme, qui a utilisé Twitter pour plaider sa cause, a expliqué avoir tenté de fuir des mauvais traitements infligés par sa famille et qu’elle était en transit pour aller demander l’asile en Australie, pays pour lequel elle assure disposer d’un visa.

Related posts
À la uneActualitéArtCultureFestivalInternationalMusiqueSoirées

Scorpions: Plus de 50 ans de carrière et toujours au Top!

À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux