ActualitéInternational

En Irak, un incendie meurtrier dans un hôpital

Un incendie a fait au moins 80 morts dans un établissement soignant des patients atteints du Covid-19 à Nassiriya, provoquant encore une fois la colère du peuple.

Nouvel incendie meurtrier dans un hôpital traitant des patients atteints du Covid-19 en Irak. Au moins 52 patients ont trouvé la mort, lundi 12 juillet, dans un incendie qui a ravagé l’unité des patients contaminés par le SARS-CoV-2 de l’hôpital Al-Hussein, dans le sud du pays, ont annoncé les autorités.

L’incendie a été provoqué par l’explosion de bouteilles d’oxygène. Ce scénario est une répétition à l’identique d’une tragédie survenue en avril dans un hôpital de Bagdad, qui avait fait 82 morts. Ce drame avait été provoqué par une suite de négligences qui avaient suscité la colère des Irakiens et conduit à la démission du ministre de la santé.

A Nassiriya, des centaines de personnes se sont rassemblées sur les lieux pour aider les pompiers et les sauveteurs. Le ministère irakien de l’intérieur a annoncé pour sa part, sur Facebook, que le feu était parti de structures temporaires érigées près de l’établissement, mais n’a pas précisé l’origine du sinistre.

Cela a provoqué des réactions de colère dans la ville, où des centaines de personnes se sont rassemblées devant l’hôpital pour manifester.« C’est un nouveau désastre humanitaire en Irak. Le premier ministre devrait démissionner immédiatement », tweetait un médecin irakien, le docteur Abdullah Al-Bayati.

Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

À la uneActualitéFrancePolitique

Emmanuel Macron "demande pardon" aux harkis

À la uneActualitéFrancePolitique

Primaire écologiste : Yannick Jadot et Sandrine Rousseau au second tour

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux