À la uneInternationalSanté

En Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion, le retour des mesures de confinement partiel

Ce mercredi 28 juillet, les préfets de la Martinique et de la Guadeloupe ont annoncé le retour d’un couvre-feu strict. Le lendemain, la Réunion annonce à son tour des mesures de confinement partiel pour une durée de deux semaines.

Des mesures qui ne raviront personne, mais qui ont cependant été jugées nécessaires par les préfets de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Réunion afin de limiter au maximum la propagation du virus sur leur territoire. 

Et pour cause, depuis plusieurs jours, le gouvernement semble particulièrement inquiet de la situation dans ces territoires où l’épidémie de Covid-19 semble repartir de plus belle. En effet, tous les indicateurs grimpent en flèche, notamment en ce qui concerne le taux d’incidence. Selon les dernières données communiquées, il serait de 250 pour 100 000 habitants en Guadeloupe, rapporte 20minutes. Un taux déjà élevé, qui s’élève à 350 à la Réunion, et à 995 en Martinique. Une situation d’autant plus inquiétante qu’une faible part des habitants de la Guadeloupe, de la Martinique de la Réunion sont aujourd’hui vaccinés.

Guadeloupe, Martinique, Réunion : quelles mesures pour freiner l’épidémie ?

En Guadeloupe, l’état d’urgence a été décrété ce mercredi 28 juillet. Dans cette mesure, un couvre-feu strict sera instauré entre 21h et 5h du matin à partir de vendredi 30 juillet, et ce pour une durée de trois semaines. De même, les voyages entre la France métropolitaine et la Guadeloupe seront soumis à un motif impérieux à partir du lundi 2 août, rapporte 20minutes.

En ce qui concerne la Martinique, les habitants de l’île devront eux aussi s’adapter à de nouvelles restrictions sanitaires pendant les trois prochaines semaines. De 19h à 5h du matin, un couvre-feu strict sera imposé aux habitants, qui ne pourront pas sortir de chez eux sans attestation. La journée, les déplacements seront limités à un rayon de 10km autour du lieu d’habitation ; au-delà de 10km, les habitants de la Martinique devront pouvoir présenter une attestation aux autorités. En parallèle, les restaurants et les salles de sport seront également fermées au public pour les semaines à venir.

Pour finir, à l’instar de la Martinique, le préfet de la Réunion a lui aussi annoncé un confinement partiel qui durera jusqu’au 16 août, rapporte CNEWS. En journée, les habitants de l’île pourront ainsi se déplacer — sans attestation — dans un rayon de 10km (5km le dimanche) autour de leur domicile. La nuit, ils seront soumis à des mesures plus strictes, avec la mise en place d’un couvre-feu s’étendant de 18h à 5h du matin.

À lire aussi : États-Unis : Joe Biden demande la vaccination obligatoire pour les fonctionnaires fédéraux

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux