À la uneSport

Est-ce que c’est déjà arrivé que des équipes sportives soient exclues d’une compétition pour raisons politiques ?

Russie exclue compétition sportive UEFA FIFA décision

Suite à une décision prise par l’UEFA et la FIFA, la Russie et tous ses clubs ont été bannis des compétitions internationales.

Lundi 28 février dans l’après-midi, l’Union européenne des associations de football (UEFA) et la Fédération internationale de football (FIFA) se sont mises d’accord pour que toutes les équipes russes soient suspendues des prochaines compétitions. Aussi bien les équipes nationales que les clubs du pays, indique les deux instances au sein d’un communiqué.

Cette décision fait suite aux agressions perpétrées par Vladimir Poutine envers l’Ukraine de ces derniers jours. Un acte intolérable dans le monde du football : « Le football est pleinement uni et en pleine solidarité avec toutes les personnes touchées en Ukraine« . De ce fait, l’équipe nationale russe n’affrontera pas la Pologne le 24 mars prochain en vue de la Coupe du Monde au Qatar. Tandis que de son côté, l’équipe du Spartak Moscou devra également faire une croix sur l’Europa League, donnant directement la qualification à ses rivaux du RB Leipzig en huitièmes de finale.

Un pays exclu d’une compétition sportive en raison de problèmes géopolitiques, c’est possible ? En réalité, ce n’est pas la première fois que cela arrive. D’autres pays ont, eux aussi, subi les foudres des fédérations durant les décennies passées.

Afrique du Sud – Jeux Olympiques (1964)

En août 1964, le Comité Olympique International (CIO) a ordonné l’interdiction à l’Afrique du Sud de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le pays était accusé de pratiquer une politique d’apartheid. Pour preuve, l’Afrique du Sud, qui avait prévu d’envoyer des athlètes à la compétition, refusait catégoriquement que les Blancs et Noirs voyagent dans le même avion et soient logés au même endroit.

Allemagne – Coupe du Monde (1945)

Nous sommes à la sortie de la Seconde guerre mondiale. À peine remise en 1945, l’Allemagne se voit interdite par la FIFA de disputer la moindre rencontre internationale. Le CIO des Jeux olympiques prendra la même décision trois années plus tard. Inutile de vous expliquer pourquoi…

Autriche / Bulgarie/ Allemagne / Hongrie / Empire Ottoman – Jeux Olympiques (1920)

Considérés comme les vaincus de la Première guerre mondiale, les empires centraux et leurs alliés (Allemagne, Hongrie, Turquie, Bulgarie, Autriche) ne sont pas conviés aux JO d’Anvers en Belgique. Cela n’a pas empêché à la compétition sportive d’atteindre un seuil record de participation cette année-là, avec 29 nations et 2626 athlètes (dont 65 femmes).

À lire aussi : De quoi est « réellement » mort le joueur Emiliano Sala ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

À la uneFrancePolitique

Violence des jeunes : quelles sont les annonces de Gabriel Attal ?

À la uneMédias

Danse avec les stars : il en dit quoi Black M de la polémique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux