À la uneFranceSanté

“Est-ce que je vais être obligé de me faire vacciner une 3ème fois contre le Covid ?”

Covid 3ème dose vaccin questions

C’est la question que l’on entend sur toutes les bouches en ce moment. Deux mois après le lancement de la campagne pour la troisième dose de vaccin contre le Covid-19, une “piqûre de rappel” s’impose.

Tandis que le nombre de contaminations bat des records historiques dans plusieurs pays d’Europe depuis quelques semaines, la campagne de rappel vaccinale suit son cours en France. Aujourd’hui, ce sont plus de 5 millions de Français qui ont déjà reçu une troisième injection de vaccin contre le Covid.

Mais à qui est-elle destinée ? À quoi elle sert ? Doit-on impérativement la faire pour garder son pass sanitaire ? Pour vous, VL fait le bilan des infos essentielles à savoir sur cette campagne.

Quelle est la différence entre une 3ème dose et une dose de rappel ?

Beaucoup de gens confondent ces deux termes, pourtant ils ne signifient pas exactement la même chose.

On parle de “dose de rappel” lorsque qu’une personne a déjà reçu une “primo-vaccination” c’est-à-dire une, deux ou trois doses d’un vaccin dans un lapse de temps auparavant. Ce qui veut dire que tous ceux qui ont déjà été vaccinés (une ou deux doses) pendant l’année 2020-2021 sont des “primo-vaccinés”. Cette dernière existe déjà pour de nombreuses maladies comme la grippe par exemple où il est conseillé de se faire vacciner chaque année.

Comme le rapporte le quotidien L’Alsace, les autorités évoquent de moins en moins le terme de “troisième dose”, étant donné que les personnes ayant déjà contractées le virus n’ont eu qu’une seule dose à faire par exemple. Toutefois, on l’utiliserait dans “le cas des patients dont le système immunitaire est sévèrement atteint, et qui ont eu besoin de trois injections avant même un éventuel rappel“.

Qu’est-ce qu’elle permet ?

La dose de rappel sert à rallonger la durée de l’immunité. D’après la Haute Autorité de Santé (HAS), la protection contre le risque de réagir gravement face au virus diminue au bout de six mois. L’efficacité du vaccin passerait donc de 88 % à 47 %, ce qui explique la mise en place d’une énième dose afin d’essayer de maîtriser cette pandémie, dans un contexte où la cinquième vague pointe le bout de son nez.

Qui est concerné pour l’instant ?

À l’heure actuelle, toutes les personnes de 65 ans et plus, les résidents en Ehpad, les personnes immunodéprimées de plus de 18 ans et les personnes “à très haut risque de forme grave” ou “présentant des comorbidités” sont éligibles à cette dose de rappel. De même pour les professionnels de la santé, les aides à domicile ou encore les pompiers qui sont constamment au contact d’individus fragiles.

Qui le sera bientôt ?

Le 9 novembre, Emmanuel Macron a annoncé lors d’une allocution que les 50-64 ans pourront bénéficier de cette fameuse dose de rappel dès le début du mois de décembre.

Concernant les moins de 50 ans, vendredi dernier, le ministre de la Santé a annoncé sur Twitter que “le rappel vaccinal pour les adultes sera étudié prochainement par le gouvernement“. L’HAS, quant à elle, a donné le feu vert.

La dose de rappel est-elle impérative pour le pass sanitaire ?

Tout comme les autres vaccins, ce dernier n’est pas obligatoire. Cependant, il a été précisé que les personnes de plus de 65 ans devront avoir reçu cette dose de rappel le 15 décembre maximum s’ils souhaitent que leur pass sanitaire reste valide. Aucune indication n’a été donnée pour les autres tranches d’âge pour l’instant.

Un nouveau conseil de Défense est prévu ce mercredi soir pour faire un point sur la situation sanitaire, l’avancée de la campagne de rappel vaccinal…

À lire aussi : Le vrai du faux des gestes barrières

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSéries Tv

Roxane Turmel, le nouveau visage de Plus belle la vie

À la uneCultureMusique

Booba, Orelsan et Angèle aux Francofolies de la Rochelle

France

Les endroits les plus Instagrammables de Paris

À la uneFrancePolitique

Primaires LR : Eric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés au second tour, Xavier Bertrand éliminé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux