À la uneFranceSociété

Est-ce que les Restos du cœur sont en danger ?

Hier, le président des Restos du coeur, Patrice Douret, a lancé un cri d’alarme et pour cause. L’association crée il y a plus de 30 ans a un trou de 35 millions d’euro dans son budget. Cela pourrait la pousser à mettre la clé sous la porte et ne plus apporter son soutien à quelques 150 000 bénéficiaires.

« Nous demandons des réponses concrètes, précises, immédiates, et le lancement d’un plan d’urgence alimentaire. »

L’inflation est pointée du doigt par l’association qui a annoncé tristement être en déficit de 35 millions d’euros ne leur permettant pas pour le moment de boucler le budget de l’année. Après cette annonce de l’association ce dimanche 3 septembre, Patrice Douret décrit au journal Le Monde une « situation inédite ». Depuis leur création par Coluche en 1985, les Restos du coeur n’avaient jamais apporté leur aide a autant de personnes. Ils ont accueilli 1,3 millions de personnes cette année, contre 1,1 millions l’année dernière. Les dépenses ont donc été plus nombreuses et surtout très coûteuses. « Nous demandons des réponses concrètes, précises, immédiates, et le lancement d’un plan d’urgence alimentaire. » exprime Patrice Douret sur TF1. Face à la situation, certains distributeurs ont annoncé apporter leur aide. Les Mousquetaires et Carrefour vont faire un geste pour aider les Restos du coeur.

Selon les dires du président de l’association, cette dernière pourrait bien mettre la clé sous la porte d’ici trois ans. Il a annoncé devoir dès cet automne « réduire fortement » le nombre de personnes à accueillir pour pouvoir apporter de l’aide aux plus faibles. Si les Restos du coeur cessent leur activité, ce sont environ 150 000 personnes qui seraient privées de l’aide alimentaire de l’association. 

président des restos du coeur

Le gouvernement en alerte

Aujourd’hui, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, se chargera d’échanger avec Monsieur Douret sur la situation. « On ne les laissera pas tomber », assure un conseiller. La ministre des Solidarités a elle aussi réagit en assurant que le gouvernement versera 15 millions d’aides supplémentaires à l’association. Cette situation alarme car avec l’inflation les prix ne font qu’augmenter, particulièrement pour les produits alimentaires. Les demandes d’aides sont de plus en plus demandées alors que les dons se font rares. Cette situation n’est finalement que le reflet de ce qui vivent beaucoup de Français depuis que l’inflation est en hausse. Pour répondre au mieux à cette crise, le ministère de l’Économie va analyser les subventions et les crédits alloués aux Restos du coeur. Des négociations avec les distributeurs et industriels sont également en cours.

Le parti de La France Insoumise va quant à lui déposer ce mois-ci un plan d’urgence alimentaire à l’Assemblée nationale et organiser des collectes. BFM a également annoncé sur leur compte X (ex-Twitter) que la famille de Bernard Arnault va verser 10 millions d’euro au Restos du coeur.

À lire aussi : En quoi consiste le plan du gouvernement contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

ActualitéSociété

3 successions de stars qui se terminent mal

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux