À la uneActualitéInternationalsociétéSociété

Etats-Unis : San Francisco interdit l’utilisation de la reconnaissance faciale

San Francisco est la première ville des Etats-unis a refusé l’utilisation de la reconnaissance faciale. La police de la ville n’a donc pas le droit d’en faire usage.

Résultat de recherche d'images pour "san francisco contre reconnaissance faciale"

Alors que cette technologie tend à se développer à l’échelle mondiale, la ville de San Francisco s’y refuse. Étonnant pour une ville connue pour ses avancées technologiques. Cependant, la CBS souligne que cette mesure n’est pas applicable pour les entreprises privées. Ces dernières pourront l’utiliser si elles le souhaitent.

A Londres, la police a déjà testé la reconnaissance faciale comme le souligne un article du Courrier Internationale. Elle n’est pas la seule puisque nous savons que la Chine y a également recours.

Les dangers de la reconnaissance faciale

Le Los Angeles Times a mis en lumière les craintes des américains et des autorités vis a vis de son utilisation.

“Le principal enjeu est d’assurer la sécurité publique, tout en veillant à ce que la police puisse faire son travail. Nous avons beaucoup appris sur la reconnaissance faciale en voyant comment elle était utilisée, dans des pays comme la Chine, pour localiser et contrôler les populations. Le public comprend de mieux en mieux la menace que cette technologie peut représenter, et ce n’est pas ce qu’il souhaite.”

En effet, cette technologie pose problème car elle pourrait engendrer des dérives qui iraient à l’encontre du principe de la démocratie. Selon les américains, elle pourrait être utilisée pour localiser et contrôler la population. Bien qu’elle soit très utile dans certaines affaires criminelles, elle peut présenter un réel danger.

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

ActualitéFootSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux