À la uneActualitéCultureInternationalMusique

Eurovision : la candidate russe interdite d’entrée en Ukraine

Eurovision

La chanteuse russe Ioulia Samoïlova ne représentera pas la Russie au concours de l’Eurovision. Les Services de sécurité ukrainien (SBU) ont interdit mercredi son entrée sur le territoire ukrainien.

Ioulia Samoïlova devait représenter la Russie lors de la prochaine édition de l’Eurovision qui aura lieu à Kiev le 13 mars 2017. Les Services de sécurité ukrainien (SBU) ont annoncé mercredi 22 mars qu’ils interdisaient l’entrée sur le territoire ukrainien de la candidate, selon le quotidien Moskovski Komsomolets. La jeune femme est en effet interdite de séjour en Ukraine pendant trois ans, car elle s’est rendue “illégalement” en Crimée sans l’autorisation de Kiev, rapporte le Courrier International. “La décision a été prise en raison des informations reçues sur sa violation de la loi ukrainienne,” a déclaré une porte-parole du SBU, Olena Gitlyanska, à l’AFP.

Les chaînes de télévision russes boycottent l’émission

L’artiste russe, en fauteuil roulant depuis l’enfance à cause d’une grave maladie génétique, ne représentera donc pas la Russie au concours de l’Eurovision. Pour protester cette “décision cynique” de l’Ukraine, les chaînes de télévision russes ne diffuseront pas l’édition 2017 du concours européen, selon Moskovski Komsomolets“La Russie boycottera le concours européen, elle n’a pas l’intention de changer de candidat et n’enverra donc personne à Kiev. Pour ne pas contrarier les téléspectateurs russes, le show ukrainien ne sera retransmis par aucune chaîne de télévision russe”, a déclaré un journaliste de la Compagnie de Radiotélévision d’État VGTRK  à l’antenne.

La Russie a indiqué qu’elle présenterait la même candidate à la prochaine édition de l’Eurovision en 2018, quel que soit le pays organisateur. L’Union européenne de radiotélévision (UER), organisatrice de l’Eurovision, a indiqué que tout en “comprenant et respectant les lois de l’Ukraine,” elle espérait “qu’une solution serait trouvée pour permettre la participation des candidats de tous les pays.”

La Russie refuse la proposition de l’UER

L’UER a proposé de faire participer la candidate russe via satellite, mais la chaîne de télévision russe Pervyi Kanal a refusé cette offre jeudi. “Nous trouvons étrange l’offre d’une participation à distance et nous la refusons, car cela va à l’encontre de l’essence même de l’évènement”, a expliqué Pervyi Kanal. “Une des règles (de l’Eurovision) est que la chanson doit être interprétée en direct sur scène,” a ajouté la chaîne qui a sélectionné la chanteuse.

De son côté, l’UER affirme avoir “travaillé dur pour trouver une solution” pour permettre à la candidate de participer au concours. “Nous continuons notre dialogue avec les autorités ukrainiennes dans le but d’avoir tous les artistes présents à Kiev, la ville hôte, ce qui est bien sûr, notre option préférée,” a déclaré le responsable du concours Jon Ola Sand à l’AFP.

Le Kremlin a quant à lui appelé Kiev à “revenir sur sa décision.” Ce n’est pas la première fois qe le concours international de l’Eurovision donne lieu à des tensions politiques.

A lire aussi >> Alma : “Profiter de chaque instant à l’Eurovision” – Tout Pour Réussir #16

Related posts
À la uneBrèvesMusiqueSéries Tv

Le monde de demain : Arte va lancer une série sur les débuts de NTM

À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux