À la uneActualitéEconomieFrance

Evasion fiscale : si Mc Donald’s se faisait des frites en or ?

Selon une information apportée par L’Express, la célèbre enseigne de restauration rapide serait soupçonnée d’évasion fiscale à hauteur de 2,2 milliards d’euros.

Des fonds envoyés à l’étranger ? 

Selon les informations publiées par l’hebdomadaire, le ministère des finances soupçonnerait 300 restaurants franchisés en France qui verseraient leurs redevances à deux succursales du groupe. Le hic, c’est que ces dernières se trouvent en Suisse et au Luxembourg, là où la fiscalité est plus clémente.

Le roi du Big Mac aurait envoyé entre 330 et 650 millions d’euros à l’étranger depuis 2009. Ce serait donc au total 2.2 milliards d’euros qui auraient échappé au fisc français.

Mc Donald’s démentit

L’entreprise dément totalement les accusations dont elle est victime. La firme déclare être conforme aux lois françaises et affirme avoir répondu dans les règles aux demandes d’informations fréquentes demandées par l’inspection des finances publiques.

Mc Donald’s rappelle que toutes les franchises de l’hexagone payent l’intégralité de leurs impôts en France. Au total, c’est plus un milliard d’euros d’impôts que la firme américaine aurait payé depuis 2009.

Une situation qui sème le doute

Le groupe Mc Donald’s réalise l’essentiel de ses marges avec les franchisés, soit plus des deux tiers de ces dernières. Ce serait cette logique de franchise qui permettrait les évasions fiscales supposées.

Le cas français va donc inspirer nos voisins européens. En effet, plusieurs pays comme l’Allemagne, pourraient emboiter le pas à la France et faire des redressements fiscaux afin de déceler une possible évasion fiscale.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

La fièvre : l'incroyable twist de l'épisode 6

À la uneMusiqueSéries Tv

Plus belle la vie : Jérémy Charvet (Ulysse) a vraiment participé à The Voice ?

ActualitéCinéma

On a vu pour vous ... Civil War, le choc ciné de ce début d'année

ActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Simone Weber

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux