Le 30 septembre aura lieu à Paris l’Excited Beats Party au Batofar, un café-concert-péniche au bord de la Seine. La soirée se voudra éclectique et mélangera rap, hip hop, house. Un plateau de jeunes artistes comme High Five Crew et le Dj LaSmoul (groupe de rap issu de la région parisienne), Lou Berry et Harris, Guillaume Barat (Excited Records), JILAA (Raw Origins) et ou encore Tom Akman (Pyneapple/Laboratory Records) nous feront découvrir leurs univers respectif de 18H à minuit. Alexandre (fondateur du label indépendant Excited Records et organisateur de la soirée) et Tom Akman nous racontent leur parcours, nous expliquent les coulisses de la musique électro et nous en disent plus sur cette soirée.

Alexandre, pourquoi avoir fait le choix d’une ambiance éclectique pour l’Excited Beats Party ? Pourquoi ne pas être resté sur des artistes électro ?

C’est un choix réfléchi et cohérent. Le Batofar nous avait demandé quelque chose d’éclectique, quelque chose de nouveau et j’ai trouvé l’idée intéressante. On va d’abord commencer par du hip hop avec High Five Crew. Puis on va, grâce au live de Lou Berry, emmener le public vers l’univers des musiques électroniques, leur faire découvrir des genres qu’ils n’écoutent peut-être pas tout le temps.
Les artistes qui seront présents, JILAA, Guillaume Barat ou Tom sont des artistes ouverts. Ils ont chacun leur préférence mais ils s’entendent très bien entre eux. On va donc pouvoir montrer toute la technicité de ces divers artistes, avec un fil conducteur : celui des musiques urbaines.

Batofar Excited Beats Party

Le Batofar, cadre de l’Excited Beats Party le 30 septembre

Racontez-nous votre parcours, ce que vous faites et comment vous êtes entrés dans le monde de la musique électronique.

Tom Akman : Je joue depuis environ 8 ans, je suis aujourd’hui résident des soirées House Music (all night long) organisées par mon ami Joachim Labrande au Wanderlust. J’ ai signé un track sur un VA du label indépendant Laboratory Records il y a un an aux cotés de Ange Siddhar et je monte un label nommé Pyneapple Records dans quelques mois. Je n’ai pas réellement de formation musicale.
Pourquoi suis-je dans la musique électronique actuellement ? Parce que tu peux t’y épanouir ! La musique électronique est un genre qui englobe tous les autres genres musicaux, soul, funk, hip hop, rap etc… C’est un milieu très libre avec une population très hétéroclite, ce qui facilite les échanges et les collaborations.

Alexandre : J’ai fondé un label indépendant Excited Records, il y a moins d’un an . J’avais déjà ce projet de monter mon label quand j’avais 20 ans, mais à mon époque, les années 90, les coûts de production et d’édition n’étaient pas les mêmes. Aujourd’hui mes activités professionnelles me permettent de relancer ce projet de jeunesse.