Les Prolongations

Fabrice Abriel : « C’est bien d’arriver dans un contexte où on doit tout prouver »

Invité des Prolongations, l’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille a analysé le
profil du technicien portugais, récemment arrivé sur le banc de l’OM.


« Il y a des incertitudes autour de son arrivée. »
« C’est bien d’arriver dans un contexte où on doit tout prouver, surtout à Marseille. Il vaut
mieux partir un peu négativement et puis après séduire tout le monde, par les résultats et
par la méthode.
La question, c’est, est-ce qu’il a fait une synthèse depuis qu’il est parti de Porto, dans sa
traversée de l’Angleterre de la Russie et puis de la Chine, l’important c’est de savoir ce
qu’il en a tiré comme leçons. »


Le joueur formé au PSG a même déjà une petite idée de la philosophie de jeu d’André Villas-
Boas. « On sait que les techniciens portugais aiment la périodisation tactique, ça
marche bien avec Mourinho, ça marche bien avec Jardim, mais il faudra peut-être l’européaniser
en mettant un petit peu plus de transition et de verticalité dans le jeu. Les premiers
mois vont être cruciaux, mais tout le monde envie de retrouver le sourire à Marseille,
je pense que c’est l’essentiel. »


« Le jeu portugais ressemble un peu au jeu français toutes proportions gardées. Il y a de
la tactique, de la rigueur, du physique et de la technique. Je me souviens de Porto quand
ils sont venus jouer à Marseille c’était une équipe qui était au-dessus de nous ce jour-là ».
Cependant, la Ligue 1 a évolué, il faudra prendre ça en compte parce que le Paris-Saint-
Germain, Lyon et même Lille travaillent très bien et il faudra aussi se battre contre les
autres.


« S’il garde son rythme, il va qualifier l’OM en Ligue des Champions »
« J’ai regardé ses statistiques en tant qu’entraîneur, c’est environ 19, 20 victoires par saison,
avec une dizaine de matchs nuls. Je pense que s’il arrive à garder ce rythme là, il va
qualifier Marseille en ligue des champions »
« Villas-Boas doit commencer par faire un état des lieux avant de donner la feuille route.
On a vu que le projet d’annoncer la Ligue des Champions trop tôt, ça amène beaucoup
d’attentes et même de la déception derrière quand le club n’y arrive pas. C’est peut-être
pour ça d’ailleurs qu’il y a eu tant de pression sur Rudy Garcia ou même sur le propriétaire.
»
Valentin Houinato

Related posts
EmissionsLes Prolongations

LECK (Rappeur), invité des Prolongations #33

EmissionsLes Prolongations

Fabrice Abriel, invité des Prolongations #32

EmissionsLes Prolongations

Mélina Boetti, Candice Prévost (LMS) et Said El Abadi (Cnews), invités des Prolongations #31

EmissionsLes Prolongations

Lassana Camara (RFI), invité des Prolongations #30

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux