À la uneCinémaSéries Tv

Fear Street 1978 dès le 9 juillet sur Netflix

Second volet de la trilogie d’horreur de Netflix, Fear Street 1978 arrive sur Netflix à compter du 9 juillet. Avant la diffusion le 16 de la dernière partie, Fear Street 1666.

C’est la nouvelle marque d’horreur que personne n’avait vu venir et qui en train d’avoir un joli petit buzz sur Netflix qui la diffuse. Fear Street c’est une trilogie démarrée le 2 juillet avec « 1994 », qui se poursuit le 9 juillet avec « 1978 », avant de se finir le 16 juillet par « 1666 ». Un slasher fantastique, c’est ainsi que l’on pourrait présenter cette trilogie qui empreinte volontiers à des films connus ses références, de Vendredi 13, à Scream en passant par Halloween ou Freddy.

C’est quoi Fear Street 1978 ? Shadyside, 1978. L’école est finie et les activités du Camp Nightwing sont sur le point de commencer. Mais lorsqu’un autre  » Shadysider  » est possédé par l’envie de tuer, l’amusement se transforme en une lutte effroyable pour la survie…

YouTube video

C’est quoi « 1994 » ? À la suite d’une tragédie brutale à Shadyside, dans l’Ohio, un groupe d’adolescents rencontre accidentellement le mal ancien responsable d’une série de meurtres brutaux qui sévissent dans leur ville depuis plus de 300 ans.

YouTube video

C’est quoi « 1666 » ? Une ville coloniale est prise d’une chasse aux sorcières hystérique qui a des conséquences mortelles pour les siècles à venir, et c’est aux adolescents de 1994 d’essayer de mettre fin à la malédiction de leur ville, avant qu’il ne soit trop tard.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Mercato, la comédie policière de TF1

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le premier épisode d'Arnold et Willy (1978)

À la uneCultureFrance

Entrée au Panthéon : qui était Missak Manouchian ?

À la uneFranceMédias

Après la polémique, Anny Duperey n'est plus marraine de SOS Village d'enfants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux