Départ d’Algérie en urgence pour le directeur de l’AFP algérienne. Aymeric Vincenot est revenu en France manu militari.

Le journaliste Aymeric Vincenot, 45 ans, a été expulsé ce mardi par la police algérienne. En poste à Alger depuis juin 2017, il était le directeur du bureau de l’Agence France Presse – AFP – en Algérie.

Le renouvellement de sa carte de presse pour 2019 est resté sans réponse du gouvernement algérien. Nécessité pour obtenir une rallonge à son titre de séjour. Ils ont alors refusé son renouvellement d’accréditation pour 2019, qui a expiré le 28 février dernier. 

Pourtant, les autorités locales lui avaient accordé un ultime délai d’expansion de son titre de séjour.

Malgré les tentatives d’obtention d’informations de l’AFP, le renvoi en France du directeur n’a pas été négociable. Il a donc dû quitter le pays dans la soirée de mardi.

Ainsi, cet événement coïncide avec les manifestations contre l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. En poste depuis plus de 20 ans, il a d’abord renoncé à obtenir un cinquième mandat, avant démissionner le 2 avril. C’est le même gouvernement depuis l’indépendance algérienne en 1962.