À la uneCinéma

Focus: Pierre Jolivet, un réalisateur éclectique et passionnant

Pierre Jolivet réalise Les Hommes du Feu en salles le 5 juillet, une plongée réussie dans une caserne de pompiers. Portrait d’un réalisateur touche à tout

Crédit : Fred Teper

Plus de trente ans que Pierre Jolivet a embrassé une carrière de réalisateur éclectique qui lui permet de toucher à tous les sujets. Pour cet homme et cet artiste engagé, la vision sociétale est primordiale et on la retrouve avec acuité dans son nouveau long métrage, Les Hommes du Feu dans lequel il nous immerge dans le quotidien d’une caserne de pompiers. Un sujet qui a mis du temps à prendre corps et dont il nous explique la genèse: “Au départ il y a le feu, un incendie dans un village du Club Med où je fais un concert avec mon frère Marc et qui brûle entièrement. Il n’y a eu aucune victime mais j’ai été saisi par le fait que tout le monde regarde et se dise à quel point c’était beau et m’être dit que si c’est quelqu’un qui l’avait déclenché et qu’il était avec toutes ces personnes qui regardaient en étant éblouies, il se régalait. Des années plus tard quand une partie de la Provence a été dévastée par un incendie, je repense à ça, je prends des notes, je lis le livre de Mishima Le Pavillon d’Or qui est le seul vrai livre écrit sur la pyromanie, je rencontre un pompier qui me raconte tout un tas d’anecdotes et là je me rends compte que j’écris un film sur les pompiers et qu’en France il n’y en a jamais eu sur le sujet.”

Depuis 1985 et Strictement personnel son premier film en passant par Force Majeure, Fred, Ma Petite Entreprise ou Mains Armées, Pierre Jolivet a embrassé toutes sortes de sujet continuant comme il le disait à la sortie de Jamais de la vie à écrire “des films de garçon la plupart du temps mais finalement ce qui m’intéresse ce sont les femmes… elles sont toujours derrière, elles sont toujours la motivation, elles sont toujours le centre de tout et les décisions se prennent ou ne se prennent pas par rapport à elles“. Une catégorie dans laquelle entre le personnage interprété par Emilie Dequenne dans Les Hommes du Feu : “C’est très emblématique de mon cinéma mais je ne m’en jamais compte au moment où j’écris et où je le fais. Je suis plus à l’aise avec les garçons mais ce que je préfère ce sont les femmes et le film raconte ça. C’est une caserne d’hommes, le héros est un homme mais le héros féminin, celle qui est au centre de tout, c’est la femme sur laquelle je pose un regard formidablement bienveillant parce que cette femme est courageuse et que si les pompiers sont courageux, les femmes pompiers sont encore plus courageuses parce que c’est encore plus dur pour elles“.

Dans Les Hommes du Feu, Pierre Jolivet retrouve pour la sixième fois Roschdy Zem et lorsqu’on lui demande ce que l’acteur a que les autres n’ont pas le réalisateur nous confie que “d’abord il est lui, il a cette présence incroyable et il suffit qu’il apparaisse pour que l’autorité s’installe, il a du mystère, il ne cesse de progresser et en dehors de ça on est sur la même longueur d’ondes depuis notre rencontre et pour nous c’est une évidence de travailler ensemble“. Un rôle écrit pour l’acteur tout comme celui de Bénédicte a été écrit pour Émilie Dequenne comme il nous le raconteOn ne se connaissait pas, on ne s’était jamais croisés mais j’ai écrit pour elle et j’ai eu la chance qu’elle aime le scénario, elle aussi elle fait un cinéma qui a du sens…

Après Les Hommes du Feu, vers quoi ira donc Pierre Jolivet qui a pris l’habitude de varier les plaisirs et d’aller là où on ne l’attend pas. On lui rappelle qu’il disait qu’il lui serait désormais plus difficile de faire de la comédie tant son écriture n’était pas formatée comme le sont les comédies françaises aujourd’hui : “Et bien les choses ont changées j’ai désormais très envie de faire de la comédie, j’en ai d’ailleurs déjà écrit une pour laquelle je suis en négociations avec les producteurs. Après Jamais de la vie qui racontait la mort d’un homme, faire un film sur les pompiers c’est un retour à la vie. C’est vraiment humainement le film le plus passionnant que j’ai fait Les Hommes du Feu et ça m’a ramené à la vie, donc à la comédie“. Avec son regard sur les êtres humains, sur les problématiques de la société civile et sur la vie quotidienne, nul doute que Pierre Jolivet n’a pas fini de nous toucher quel que soit les moyens employés.

Remerciements: Marie Queysanne

A lire aussi : On a vu pour vous… Les Hommes du Feu le nouveau film de Pierre Jolivet

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
BrèvesCinémaSéries Tv

La bataille des planètes : la série bientôt au cinéma par les frères Russo ?

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Marvel : entre télé et ciné, la phase 4 se dévoile avec notamment le retour de Blade

À la uneBrèvesSéries Tv

Star Trek Picard se dévoile dans une bande annonce épique et de grosses surprises

À la unePop & GeekSéries Tv

Watchmen : l'énorme bande annonce de la nouvelle série de Damon Lindelof

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux