À la uneActualitéFootFrance

25 ans après, le foot français rend hommage aux victimes du drame de Furiani

Le foot français célèbre les 25 ans du drame de Furiani

Dans un contexte tendu, le drame de Furiani fête aujourd’hui ses 25 ans. Joueurs, dirigeants, entraîneurs…tous rendent hommage aujourd’hui aux victimes de cet épisode noir du football français.

 

A l’évocation de ce simple mot, ce sont plusieurs images de tristesse et de désolation qui ressurgissent. Avec le drame de Furiani, le football français vivait l’un des pires moments de son histoire. Le 5 mai 1992, alors que Bastia s’apprête à défier l’Olympique de Marseille en demi-finale de la Coupe de France, l’ambiance festive tourne soudainement au drame.

 

Un drame inoubliable, qui plus est évitable

Comment passer de la joie au désespoir, en l’éclair de quelques secondes. Prêt à défier le grand OM de Deschamps, Boli et Papin, le club de Bastia n’imagine pas l’horreur qui s’annonce. Pour un tel évènement, les dirigeants du club avaient voulu augmenter la capacité du stade : pour ce faire, ils ont donc détruit une tribune pour la remplacer par une structure métallique. Malgré les recommandations des services de sécurité et un chantier à peine terminé, la tribune est déclarée apte pour le match.

En tout, ce sont près de 10 000 personnes qui prennent place sur la structure. Peu après 20h, alors que l’ambiance monte, la tribune s’écroule soudainement. Pour les supporters perchés tout en haut, la chute sera longue de 15 mètres. Au final, le bilan est lourd : le drame fera 18 morts et plus de 2 300 blessés. C.R.S, ambulances, hélicoptère, en quelques secondes, ce qui devait être un terrain de fête devient un lieu de chaos. Un quart de siècle après cette soirée dramatique, difficile d’oublier. Une cérémonie de commémoration aura d’ailleurs lieu à 16h30 devant le stade, en présence des joueurs du SC Bastia.

Le foot français rend hommage aux victimes de Furiani

#PasDeMatchLe5Mai : crée pour protester contre la LFP, le hashtag est devenu rapidement populaire sur les réseaux sociaux.

 

Un anniversaire sur fond de scandale

Si l’anniversaire est forcément spécial, il est gâché cette année par une polémique. Le club de Bastia et ses supporters avaient demandé à ce qu’aucun match de championnat ne soit joué ce 5 mai. Pourtant, une rencontre entre Saint-Étienne et Bordeaux aura bien lieu ce soir, pour le compte de la 36ème journée de Ligue 1. Au cœur des critiques, la LFP avait même programmé un match PSG-Bastia en premier lieu mais finalement décalé à demain.

Une décision largement critiquée dans le sens où la LFP avait décidé il y a 5 ans, pour les 20 ans du drame, qu’aucun match ne serait joué le 5 mai 2012.

Bien que les supporters continuent de protester, ces matchs auront bien lieu, à commencer donc par ce Saint-Etienne/Bordeaux. Les joueurs rendront d’ailleurs hommage aux victimes ce soir et seront sans aucun doute imités tout au long du week-end dans les autres matchs du championnat.

 

En attendant, c’est tout le football français qui a rendu hommage aux victimes de Furiani. A l’image de Toifilou Maoulida, ancien joueur du SC Bastia, de nombreuses personnalités du ballon rond ont affiché leur soutien sur les réseaux sociaux.

 

 

A lire aussi >> Foot : bagarre entre supporters bastiais et joueurs lyonnais avant Bastia – Lyon

Related posts
À la uneBrèvesMédias

Jean-Jacques Bourdin arrête la matinale de RMC après 19 ans

À la uneFaits DiversInternational

Mort de George Floyd : accusation requalifiée en homicide volontaire

À la uneArtLe Tøhu-BøhuNon classéSpectacles

Mood JL Martel Icy Cold Records The Disease dans le Tohu Bohu#295

À la uneInternational

L'Italie a rouvert ses frontières ce mercredi

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux