Alors que les hommes de Michel Der Zakarian avaient l’occasion de mettre ses adversaires du soir à 5 points, le LOSC a su profiter d’un début de match attentif du MHSC pour marquer le seul but de la rencontre.

En effet, habitué mettre en place une défense à 5, le coach pailladin a voulu innover en alignant 4 défenseurs en l’absence de Pedro Mendes, suspendu. Ce qui aura été fatal pour les joueurs du MHSC, puisqu’au bout de seulement 2 minutes de jeu, les lillois se procurent deux énormes occasions consécutives. Dans un premier temps, le portier pailladin renvoie une frappe sur sa barre transversale, avant de sortir à bout portant une frappe d’un lillois, sur le corner qui a suivi. C’est la troisième occasion qui sera fatale pour les montpelliérains, puisqu’à la 7ème minute, Benjamin Lecomte (gardien du MHSC) ne peut rien faire sur la passe en retrait de l’ex pailladin Jonathan Ikoné qui sert l’attaquant lillois Nicolas Pépé qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets.

Ce sont donc 10 premières minutes ratées qui auront été préjudiciable pour les héraultais, qui, poussés par leur public n’arriveront pas à égaliser malgré l’envie et la détermination. A cause notamment d’un grand Mike Maignan dans les cages des dogues. Score final : 0-1.

Prochain rendez-vous le 15 décembre à Nantes pour les pailladins qui devront faire oublier cette soirée pleine de regrets. A noter que la rencontre entre le PSG et Montpellier initialement programmée ce samedi 17h, a été reportée ultérieurement pour des raisons de sécurité, suite aux récents incidents survenus dans la capitale.