ActualitéFootSport

La France rassurante avant l'Euro

Les Bleus ont rendu une bonne copie lors de leur dernier match de préparation face à l’Ecosse (3-0). Une victoire qui se veut rassurante à cinq jours de l’Euro, notamment en défense dont la charnière centrale s’était montrée quelque peu décevante contre le Cameroun, face à qui elle avait tout de même encaissé deux buts (3-2).

Bien que les Écossais ont été inoffensifs avec aucun tir cadré, ce succès ne peut que redonner confiance à la combinaison Koscielny – Rami, tous deux promus titulaires de dernière minute suite aux absences de Mamadou Sakho et Raphael Varane. La sélection de Didier Deschamps a donné du rythme dès l’entrée de jeu à l’image d’Olivier Giroud à la 8e minute. Sur un centre venu de la droite servi par Sagna à ras de terre, il propulse d’une talonnade le ballon au fond des filets, une sorte de « madjer », geste qui doit son nom au célèbre but de l’international algérien Rabah Madjer en finale de Coupe d’Europe entre Porto et le Bayern Munich en 1987.

Mais Giroud ne s’arrête pas là et double la marque en reprenant un ballon repoussé par le gardien écossais David Marshall sur une frappe de Dimitri Payet. Peu avant la pause, Koscielny réalisera le break définitif en inscrivant son premier but en sélection d’une tête bien ajustée au deuxième poteau qui permet à la France de s’imposer 3-0. Les Français auraient pu toutefois signer un 4e but avec Pogba qui trouve le poteau sur coup franc à la 64e minute. N’golo Kanté a lui aussi répondu aux attentes, en sentinelle, et minimise l’absence de Lassana Diarra au milieu de terrain.

Bref, une victoire alléchante de bon augure à désormais cinq jours de la compétition tant attendue : tous les ingrédients sont réunis pour faire un beau parcours avec, on l’espère vivement, un titre à la clé !

L’homme en forme : Olivier Giroud 

25715

Auteur d’un doublé, l’attaquant français s’est de nouveau montré décisisf à quelques jours de l’Euro.

L’attaquant tricolore a su faire face aux critiques, encore une fois décisif en signant un doublé. Sifflé à Nantes alors qu’il avait inscrit le second but français face au Cameroun, Olivier Giroud s’est cette fois-ci offert l’ovation du public messin lors de sa sortie (63e), lui qui avait à coeur de reconquérir les supporters français. Suite à l’annonce de l’exclusion de Karim Benzema en équipe de France, André-Pierre Gignac semblait être le meilleur prétendant à la pointe de la sélection tricolore. Devenu une star au Mexique, il apparaissait comme une évidence que « APG » occupe une place de titulaire. Pourtant, même s’il n’est pas tout à fait « hors-jeu », Gignac s’est fait dépasser par Giroud sur la dernière ligne droite, ce dernier ayant inscrit huit réalisations sur ses six derniers matchs.

Marius Bocquet

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux