À la uneActualitéFootSport

France – Ukraine : les plus courageux s’arrachent les billets

Les supporters des Bleus sont prêts à tout pour obtenir les meilleures places pour le barrage retour du 19 novembre entre la France et l’Ukraine. Deux mille billets ont été vendus, en avant-première, ce lundi matin, 4 novembre, au cours d’une opération ‘séduction’, organisée dans la boutique attenante au siège de la Fédération Française de Football (FFF), dans le 14e arrondissement de Paris.

Le froid et la pluie n’ont été en aucun cas des obstacles pour les supporters des Bleus, qui ont attendus plusieurs heures avant l’ouverture de la boutique, à 9 heures.

FFF

Pour Steven, le premier supporter à avoir acheté les billets, le match décisif en vue de la qualification au mondial du Brésil en vaut la chandelle. « On est arrivés à 3 heures. Il pleuvait très fort et il faisait froid, donc on avait des couettes, des K-way, des parapluies. Je suis venu si tôt pour être sûr d’avoir les places que je voulais. C’est le dernier match, on ne peut pas être passifs et le regarder à la télé », a-t-il déclaré au journal Le Parisien.

Et pour que l’opération soit un succès, les responsables de la billetterie de la FFF ont cajolés les plus courageux avec un petit déjeuner, en leur offrant des journaux, des drapeaux tricolores et des écharpes du match France-Ukraine.

Eric, venu spécialement de Nîmes, dans le Gard, a également passé une grande partie de la nuit devant le siège de la FFF, afin d’obtenir des billets bien placés. « Je voulais être sûr d’avoir ces places pour supporter les Bleus. Le Brésil, c’est le fief du football et il faut que les Français y soient », a-t-il dit. . « On sait qu’il y a un petit désamour pour l’équipe de France, mais on est là pour la supporter. C’est un grand événement et il fallait qu’on réponde présent », a, de son côté, résumé un autre supporter, Romain.

Pour le responsable de la billetterie à la FFF, Sébastien Cretté, l’objectif de cette démarche est de « créer une relation de proximité avec les supporteurs ». « Cette opération a été initiée sur le France-Espagne en mars dernier. A quelques semaines de la rencontre on avait mis en place cette opération qui avait eu un formidable écho aussi bien de la part de notre public habituel que du grand public. Il était intéressant pour nous de créer cette relation directe avec nos supporters », a-t-il expliqué.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInternationalsociété

Tu te souviens … des Crados ?

À la uneLe Tøhu-BøhuMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

À la uneSport

Tour de France : quelles sont les 21 étapes de l’édition 2022 ?

ActualitéSport

C’était le 1er juillet 1903… la naissance du Tour de France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux