À la uneActualitéBrèvesFrancePolitiqueSociété

François de Rugy remplace Nicolas Hulot

Le président de l’Assemblée nationale remplacera Nicolas Hulot à l’écologie. L’annonce intervient alors que Laura Flessel, la ministre des Sports a annoncé sa démission quelques heures plus tôt.

Après les refus de Daniel Cohn-Bendit et de Pascal Canfin, c’est François de Rugy qui reprendra le portefeuille de la transition écologique et solidaire. Le nouveau ministre à commencé sa vie militante à Génération Ecologie. Il rejoint les Vert en 1997. Il était entré pour la première fois à l’Assemblée en 2007 avec l’étiquette des Verts. En 2012, il prend la tête du groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) à l’assemblée. François de Rugy quitte le parti en août 2015 jugeant que la dirigeante d’alors, Cécile Duflot, part dans une “dérive gauchiste.” Il fonde le Parti écologiste le mois suivant. En mai 2016, il devient vice-président de l’Assemblée nationale en intégrant le groupe socialiste.

En 2017, candidat aux primaires de la gauche, François de Rugy se voulait le représentant de l’écologie. Il récolte 3, 82% des voix. Après la victoire de Benoit Hamon à ces primaires, il rejoint les équipes d’En Marche. François de Rugy est, à nouveau, élu député, cette fois-ci en tant que candidat de La République En Marche. Il est finalement élu président de l’Assemblée.

Frustré de ne pas avoir eu de ministère pendant le quinquennat de François Hollande, il ne s’était rien vu proposer non plus dans les premières incarnation du gouvernement Edouard Philippe. Après la démission de Nicolas Hulot la semaine dernière, il obtient enfin le ministère de l’écologie.

Richard Ferrand, le chef de groupe de La République En Marche, est pressentie pour le remplacer.

À​ ​lire​ ​aussi: Daniel Cohn-Bendit refuse le ministère de l’écologie « d’un commun accord » avec Macron

Related posts
À la uneInternationalsociété

Le chanteur R.Kelly condamné à 30 ans de prison

À la uneFranceSociété

Salah Abdeslam : perpétuité incompressible pour le survivant du commando du 13 novembre 2015

ActualitéEconomieFrance

Qu’est-ce qu’on appelle des « superprofits » ?

À la uneFranceInternational

Réchauffement climatique : le Haut Conseil pour le Climat appelle le gouvernement à agir davantage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux