À la uneActualitéFranceSociété

Fusillade à Grasse : l’inquiétant profil du suspect fasciné par les tueries

fusillade

Un adolescent de 16 ans a ouvert le feu jeudi 16 mars sur plusieurs élèves et le proviseur du lycée de Grasse. L’auteur de la fusillade était fasciné par les armes et la tuerie de Colombine aux Etats-Unis.

Armé d’un fusil de chasse, Killian, 16 ans, est entré dans le lycée Alexis de Tocqueville à Grasse jeudi et a tiré sur plusieurs élèves ainsi que sur le proviseur de l’établissement. La fusillade a fait 14 blessés légers, a précisé la secrétaire d’Etat à l’Aide aux victimes Juliette Méadel. Quatre personnes ont été directement blessées par les tirs de l’individu, tandis que dix autres ont été choquées ou blessées dans des bousculades qui ont eu lieu pendant l’évacuation du lycée. Une personne était encore hospitalisée jeudi soir, d’après Sud Ouest.

A lire aussi >> Fusillade dans un lycée à Grasse, alerte attentat lancée en France

Un jeune homme fragile”

Killian, élève de première L dans le lycée visé par l’attaque, n’était pas connu des services de police. Les motivations de son acte “semblent liées aux mauvaises relations qu’il entretenait avec d’autres élèves” de l’établissement, selon la nouvelle procureure de la République de Grasse, Fabienne Atzori. Elle a également ajouté que tout mobile terroriste était exclu.

Le suspect a été interpellé cinq minutes seulement après la fusillade et n’a opposé “aucune résistance,” d’après une source policière. Il était en possession de plusieurs armes, dont un fusil de chasse, deux armes de poing et deux grenades. Un engin explosif artisanal a également été retrouvé dans son sac à dos.

Killian est “quelqu’un qui semble avoir des problèmes psychologiques,” d’après Christian Estrosi, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui était sur place après les faits. Selon la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, il s’agit “visiblement de l’acte fou d’un jeune homme fragile et fasciné par les armes à feu.

Fasciné par les tueries et les armes

L’examen des profils Facebook et Twitter de l’adolescent révèle un profil très inquiétant. Le jeune homme semble fasciné par le diable, les armes à feu et les tueries. Le 11 février dernier, Killian a posté sur son compte Facebook une photo de Dylan Klebold et d’Eric Harris, les tireurs de la fusillade de Colombine. En 1999, les deux individus avaient tué 12 élèves et un professeur dans le lycée de Colombine aux Etats-Unis.

Quelques mois plus tôt, le suspect avait également posté une vidéo dans laquelle il s’était déguisé en clown portant un masque à gaz. De la main droite, il tenait un pistolet qu’il a ensuite pointé à la caméra, avant de faire semblant de se suicider. La bannière de son compte Youtube annonce : “Celui qui marquera l’histoire avec votre sang.”

Ses différents profils sur les réseaux sociaux regorgent de contenus macabres et sinistres.

Il avait l’air pas net.”

Inès, élève de première ES au lycée Tocqueville, allait en cours de sciences avec Killian. “Il était dans ma classe en sciences. OK il avait l’air pas net, il portait des vêtements sombres mais (…) de là à penser qu’il allait faire ça… non !” a-t-elle raconté à l’AFP, selon le Huffington Post. “On m’a dit qu’il était pas très sociable, qu’il avait pas d’amis mais il avait pas l’air d’un psychopathe,” a-t-elle ajouté.

Issam, un autre élève en classe de terminale ES au lycée de Grasse, s’est également exprimé après être sorti de l’établissement où il est resté confiné un long moment après les tirs. “C’est pas quelqu’un dont on imagine qu’il ferait un attentat. On ne se dit pas qu’il peut porter des armes, c’est choquant. Maintenant, limite je vais avoir peur. Il était souvent seul ou accompagné d’un ami,” a-t-il déclaré. L’adolescent était harcelé par d’autres élèves et faisait l’objet de moqueries, selon des sources proches de l’enquête, rapporte La Dépêche.

Peu de temps après la fusillade, le père de Killian a posté un message sur son compte Twitter sans savoir que son fils était à l’origine de la fusillade : « De tout cœur avec le Proviseur, les professeurs, le personnel, les élèves & parents d’élèves de #Tocqueville »

 

Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... le pilote de Stumptown (ABC), Cobie Smulders en détective badass

À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 - 10ème Journée : Lyon ne gagne toujours pas

À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneBrèvesSéries Tv

Astrid et Raphaëlle : France 2 lance le tournage de la saison 1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux