À la uneActualitéInsoliteInternationalMédias

Game2Winter : la nouvelle télé-réalité russe hallucinante qui fait polémique

Une télé-réalité où la violence, les meurtres et les viols sont permis, ça existe désormais et ce sont les russes que l’on doit remercier pour cette idée de génie.

Un vrai Hunger Games

Vous avez rêvé d’un Hunger Games dans la vraie vie ? Les russes l’ont fait et ça donne le Game2Winter. Le milliardaire Yevgeny Pyatkovsky a jugé bon de créer un concept de télé-réalité ahurissant qui débutera le 1er juillet 2017 et qui sera diffusé 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 sur internet.

Le concept est « simple »: trente participants, dont quinze hommes et quinze femmes, sont lâchés en Sibérie, au beau milieu de la taïga, et leur but est de… survivre. Lâchés pendant une durée de 9 mois dans un milieu où la température peut atteindre -40°C, ce jeu est loin de Secret Story et autres émissions de télé-réalité françaises. Le but du jeu ? Construire un abri en un temps record, chasser pour survivre et terminer l’aventure vivant pour remporter 1,6 million de dollars. Élémentaire, direz-vous ? Et bien, sans réelles règles du jeu, ça ne l’est pas tant que ça. Entourés d’animaux sauvages et seulement armés d’un couteau, les participants ont intérêt à être bien entraînes.

Compte à rebours sur le site internet du jeu. /capturedécranGame2Winter.ru

 

Polémiques

Non seulement en danger à cause du milieu dans lequel ils seront, les candidats ne pourront faire confiance à personne. En effet, tous les coups sont permis. Au sens propre comme au figuré. Filmés par 2000 caméras fixes et par des Go Pro installés sur eux, les candidats se retrouveront seuls.

Théoriquement, personne ne peut les arrêter en cas de débordement. Il serait donc permis de se battre et même de tuer, ou de violer. Les participants et leur famille devront signer un contrat ou ils disent abandonner toute idée de poursuites judiciaires envers la production en cas de mort ou de viol. Un règlement extrêmement choquant qui a tout de même amené des polémiques. Face à ces dernières, la production a indiqué qu’en cas de situation critique, la police pourra intervenir 30 minutes après et, selon le site officiel du jeu, « en cas de violation de la loi russe, le participant quitte le projet sans prix et est remis entre les mains de la justice. »

Des participants motivés

« Y a-t-il des personnes assez folles pour participer ? », demanderez-vous. Non seulement la liste des personnes voulant participer est longue, mais il faut en plus payer la somme de 158 000€ pour s’inscrire. Actuellement, 172 personnes sont déjà inscrites et les futurs spectateurs de l’émission votent pour ceux qu’ils voudront voir sur leur écran cet été. Les quinze femmes et hommes qui auront reçu le plus de votes seront sélectionnés pour participer à l’aventure. Ainsi, entre amoureux de la nature, aventuriers et militaires, les profils présents sur le site sont divers et variés. Les participants doivent être majeurs et passer des tests psychologiques pour prouver qu’ils sont « mentalement sains ». Ironique pour des potentiels participants à un tel jeu…

Participant au jeu. /Capturedécran

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneFranceSanté

Conseil de défense sanitaire : de nouvelles restrictions ?

À la uneCinémaCulture

Harry Potter : HBO Max dévoile une partie du casting de "Retour à Poudlard" à travers une bande-annonce

À la uneCinéma

Hitchcock : quels sont les classiques du Maître disponibles sur Salto ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Bertrand de la Chesnais, le nouveau directeur de campagne d'Eric Zemmour ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux