À la uneActualitéInternational

Gaza : les troupes Israéliennes se retirent

Israël et le Hamas ont accepté de faire une trêve de 72 h, entrée en vigueur ce matin, après 29 jours de guerre dans la région de Gaza.

Un cessez-le-feu de 72 heures, signé par Israël et le Hamas, est entré en vigueur mardi à 8 heures locales dans la bande de Gaza, où l’armée israélienne s’est totalement retirée. Cependant, les deux camps ne comptent pas en rester là, dans les dernières minutes avant la trêve, les deux ennemis se sont livrés à une démonstration de leurs forces respectives. Selon une porte-parole du Hamas, des combattants palestiniens ont lancés des roquettes sur plusieurs villes d’Israël, les forces aériennes de ce dernier menaient, également, une série de raids contre plusieurs localités de la bande de Gaza.

Les bombardements à Gaza ont fait énormément de morts depuis le début du conflit, il y a 29 jours

Les bombardements à Gaza ont fait énormément de morts depuis le début du conflit, il y a 29 jours

Ces derniers raids aériens n’ont pas fait de blessé côté palestinien. En revanche, les sirènes d’alerte ont retenti à Jérusalem et Tel Aviv, mais aucune déflagration n’a eu lieu. Par mesure de précaution, le tournoi ATP de Tennis de Tel Aviv a été suspendu. Cette trêve entre les deux partis n’est pas la première. Toutes les précédentes ont volé en éclats pourtant, notamment la seule acceptée par Israël et l’organisation islamiste vendredi. Un vrai massacre s’en est suivi.

Le conflit se calme petit à petit

C’est grâce à la médiation de l’Égypte, mais aussi de Washington, que la trêve a enfin commencée. Aux micros d’Itélé, Peter Lerner, porte-parole de l’armée d’Israël, indique que “L’armée sera redéployée en dehors de la bande de Gaza sur des positions défensives (en Israël, dès l’entrée en vigueur du cessez-le-feu”. Israël retire donc ces troupes de Palestine, mais continuera de se “défendre”. La nuit a été plus calme pour les Palestiniens, les secours ont compté deux morts qui ont succombé à des blessures de la veille. C’est le plus faible nombre de victimes depuis le début du conflit, en un jour.

Ban-Ki-Moon souhaite la paix dans la région, au plus vite

Ban-Ki-Moon souhaite la paix dans la région, au plus vite

Au total, plus de 1 850 Palestinien tués depuis le lancement des hostilités, selon les secours locaux. Côté israélien, 64 soldats et 3 civils ont trouvé la mort. Ce bilan effroyable à pousser le monde entier et l’ONU en première position à demander un cessez-le-feu provisoire pour négocier cette trêve, tant attendu. Israël et le Hamas ont fini par accepter lundi soir la proposition égyptienne de trêve.

Une délégation israélienne se rendra au Caire dans les jours qui suivent pour s’entretenir avec l’Égypte, tout en espérant que le Hamas ne rompra pas le cessez-le-feu d’ici là. Hier, la délégation palestinienne, composée de membres du Hamas et de l’Autorité palestinienne, sous l’égide de Mahmoud Abbas, se trouvait au Caire. À noter que Ban-Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU a salué le geste des deux parties et souhaite maintenant rétablir la paix dans la région.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneÉtudiantSportTendances

5 Conseils indispensables pour débuter en musculation

À la uneBons PlansSorties

Top 5 des meilleures Poutines à Paris

À la uneBrèvesPop & Geek

Fifa 2021 : Le LOSC MCES eSports présente sa nouvelle équipe

À la uneCinémaSéries Tv

Interview - Alexandre Astier : "La suite logique pour Kaamelott est le cinéma"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux