À la uneActualitéInternational

L’ex-femme de Nelson Mandela réclame une partie de l’héritage

Winnie Mandela, réclame en justice la propriété de la maison de famille localisée à Qunu, dans le sud-est du pays. Madiba avait réclamé le divorce en 1992.

Dans son testament, cet illustre homme de la lutte contre l’apartheid ne lui aurait rien laissé. Six mois après sa mort, la question de l’héritage de Madiba n’est pas encore réglée.

Winnie et sa volonté de récupérer la maison familiale

Winnie, seconde épouse de Nelson Mandela, explique que cette maison a été achetée pendant leur mariage et qu’ainsi ce bien doit lui revenirà elle et ses enfants, Zenani et Zindi. Selon l’avocat Mvuyo Notyesi, « la propriété en question a été achetée par Winnie Madikizela-Mandela ». Il ajoute que “cette disposition est applicable indépendamment du fait que l’épouse soit divorcée ou non”.

Winnie s’est éloignée de Nelson à cause de son fort caractère et des accusations de meurtre portées contre ses gardes du corps. Nelson Mandela était le premier président noir en Afrique du sud en 1994. Enfermé pendant 27 ans dans les geôles du régime raciste, Winnie Mandela était venue l’accueillir à sa sortie de prison.

Le testament

Dans son testament, Madiba a laissé son héritage a sa troisième femme Graça, ses enfants, ses petits-enfants, ses proches, ses anciens collaborateurs, des écoles et enfin l’ANC (son parti politique).

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Girondins de Bordeaux, l'impossible réconciliation avec son public

À la uneCultureSport

[INTERVIEW] Entretien avec Simon Capelli-Welter, journaliste chez So Press

À la uneActualitéÉtudiantFrancePolitiqueSociété

Grève contre la réforme des retraites : Forte mobilisation à Bordeaux

À la uneActualitéBrèvesFranceSanté

Le cas suspect de coronavirus à Bordeaux est confirmé ainsi qu'un autre à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux