À la uneSéries Tv

General Hospital : un nouveau pilier de la série viré pour cause de non vaccination contre la COVID

L’industrie du soap ne rigole pas avec la vaccination contre la COVID. Une des stars de General Hospital vient d’en faire les frais et a dû quitter la série.

Comme toute l’industrie de la télévision, les soaps ont été sévèrement impactés par la crise sanitaire et le confinement qui a eu lieu en Californie. Pour ne plus avoir à prendre des mesures drastiques, la vaccination a été mise en place et est devenue une condition sine qua non pour continuer à tourner.
Ainsi le mythique soap General Hospital vient de se séparer d’une de ses stars à savoir l’acteur Steve Burton (Jason Morgan).

Dans une vidéo sur son compte Instagram, l’acteur, arrivé dans la série en 1991, a tenu à expliquer à ses fans les raisons de ce départ :
“J‘ai demandé des exemptions médicales et religieuses, et les deux ont été refusées… ce qui, vous savez, fait mal. Mais c’est aussi une question de liberté personnelle pour moi. Je pense que personne ne devrait perdre son gagne-pain à cause de ça.

Steve Burton a tourné son dernier épisode de General Hospital le 27 octobre dernier et son personnage est porté disparu dans la série. Quelle décision les auteurs vont-ils prendre ? Faire mourir son personnage ? Ou décider comme c’est souvent le cas de recaster le rôle par un autre acteur ? Réponse dans les prochaines semaines. C’est en tout cas le second acteur de la série à être débarqué du soap après Ingo Rademacher il y a quelques jours.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

Roxane Turmel, le nouveau visage de Plus belle la vie

À la uneCultureMusique

Booba, Orelsan et Angèle aux Francofolies de la Rochelle

À la uneFrancePolitique

Primaires LR : Eric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés au second tour, Xavier Bertrand éliminé

À la uneCinémaInternational

Tir mortel sur un tournage : Alec Baldwin déclare " ne jamais avoir pressé la détente "

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux