À la uneActualitéInternational

Grèce : un accord finalement trouvé !

Un accord a finalement été trouvé entre la Grèce, l’Allemagne et la France après plus de dix-sept heures de négociations. Un nouveau plan d’aide sera donc accordé à la Grèce, en échange de réformes sévères. Le spectre du Grexit est ainsi éloigné, faisant souffler un peu le premier ministre grec.

Angela Merkel intraitable avec les Grecs

« Le Grexit appartient au passé » a affirmé Alexis Tsipras, soulagé d’avoir pu conclure un accord, in extremis, avec les créanciers. L’heure n’est donc plus au Grexit mais les désaccords persistent. La chancelière allemande, Angela Merkel, s’étant montrée inflexible sur les conditions que doit remplir la Grèce pour obtenir le nouveau plan d’aide. Le principal point d’achoppement porte sur une participation du Fonds monétaire international (FMI), la bête noire des Grecs, au nouveau plan de sauvetage. Alexis Tsipras s’est montré clair et intransigeant : il la rejette. D’autant plus que les tensions entre la Grèce et le FMI ont redoublé de vigueur depuis le dernier défaut de paiement du gouvernement grec. L’ « institution » de Christine Lagarde ne voulant plus sortir un seul sou de sa poche pour les Grecs. Mais, d’après Angela Merkel : « la Grèce demandera une nouvelle aide au FMI lorsque le programme en cours aura expiré, en mars 2016 ».

De rudes concessions pour les Grecs

Autre sujet qui fâche : le projet d’un fonds chargé de privatiser des biens publics grecs à hauteur de 50 milliards d’euros, comme les ports et aéroports pour rembourser directement les créanciers. Celui-ci devait être à la base localisé au Luxembourg, une chose inacceptable aux yeux d’Alexis Tsipras qui est finalement parvenu à le faire installer en Grèce. Les liquidités qui seront dégagées par ce fond seront consacrées à la recapitalisation des banques grecques, à court d’argent, à rembourser les charges de la dette et à des investissements dans le pays. Athènes devra également faire voter en urgence, avant mercredi, certaines réformes comme la simplification de la TVA et la baisse des pensions de retraites pour que le nouveau plan d’aide s’élevant à 80 milliards d’euros lui soit accordé.

 

Toutefois, l’accord devra être avalisé par plusieurs Parlements et la procédure pourrait prendre quelques semaines. En attendant, un financement d’urgence devra être débloqué pour redonner de l’air aux banques grecques, qui sont au bord de l’asphyxie.

Clarisse Duppré

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalMédias

L’interview de Meghan et Harry qui défrise la Couronne britannique

À la uneSéries Tv

Netflix dévoile la bande annonce de Lupin partie 2

À la uneFemmes

10 Femmes qui ont marqué l'Histoire

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Les rivières pourpres saison 3 sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux