À la uneActualitéEconomieFrancePolitique

Grève des transports : des alternatives existent !

grève

La SNCF a appelé à une grève d’envergure. Cette dernière a débuté hier, mardi 3 avril, et devrait durer jusqu’au 28 juin. Durant cette période, il sera donc compliqué de circuler en train. Voici les alternatives qu’il est possible d’emprunter.

Vous tremblez à l’idée que votre train soit en retard, ou ne pointe jamais le bout de son nez ? Vous avez raison ! L’intersyndicale de la SNCF a appelé à la grève pour protester contre la réforme ferroviaire prévue par le gouvernement. Les cheminots promettent un mouvement d’exception, « deux jours de grève sur cinq » sont prévus. Alors que les premières perturbations se sont ressenties, voici les alternatives choisies par VL .

 

Le covoiturage

Pour contrer la grève des trains, il est possible de partager une voiture. Des applications existent déjà dans ce sens. Blablacar, Covoiturage-libre, Roulezmalin, iDVROOM, Karos… Les choix ne manquent pas. La plupart de ces sociétés proposent d’ailleurs des avantages en cette période de grève. En Île-de-France,  la région s’est associée à huit plates-formes afin de faciliter les déplacements. Les voyageurs sont donc invités à se rendre sur l’application Vianavigo.

Les bus et cars

L’avantage avec les bus et les cars, c’est qu’il existe des solutions pour les courts et les longs trajets.
Si les passagers déchus du train ne peuvent pas tous emprunter le bus, toutes les compagnies existantes ont déjà prévu le surplus.
À savoir que les Ouibus, autocars d’une compagnie filiale de la SNCF, circulent normalement malgré ce préavis de grève. La région francilienne renforce aussi ces lignes de bus et de tramway.

L’auto-stop

C’est le mode de transport le plus téméraire, le plus ancien également. La SNCF a décidé de remettre ce système authentique en lançant une initiative en partenariat avec la ville de Paris, et des applications Waze et Facebook. Pour découvrir les conditions, il suffit de vous rendre sur le site Autostop-citoyen.

 

Le vélo

La solution des plus sportifs : le vélo ! Mais gros bémol, sur les 1400 stations du « nouveau Vélib », seulement 500 sont disponibles actuellement.

 

Le taxi ou les VTC

Cette alternative est la plus onéreuse. Même si les prix fluctuent entre le nombre de chauffeurs sur la route et la demande des passagers.
En Île-de-France, Uber a annoncé des mesures spéciales. 20% sont proposés pour les passagers réalisant leur trajet domicile travail entre 8h et 20h. LeCab avait instauré un prix unique le premier jour de grève, 1.90 euro pour tout trajet dans la région francilienne.

 

À LIRE AUSSI… Grèves : ce que vous devez savoir sur les calendriers de printemps de la SNCF, Air France et la RATP

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéInternational

En Roumanie, peuple à terre et loin d'Europe

À la uneBrèvesInternationalSéries Tv

Friends : non la série n'est pas de retour pour un nouvel épisode

À la uneMédiasSéries Tv

Un si grand soleil : un double épisode choc pour la série

À la uneActualité

Mobilisation mondiale pour Quaden contre le harcèlement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux