À la uneActualitéFranceSantéSociétésociété

Grève : un medecin refuse de soigner les agents SNCF en grève

Dès le premier jour de la grève des cheminots, un chirurgien-orthopédique de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, a placardé une affiche dans sa salle d’attente. Cela n’a pas été apprécié de tous, le médecin vient d’être visé par un plainte du Conseil de l’ordre.

En raison d’un mouvement social du Dr Henri Robin, il ne recevra ce jour aucun salarié de la SNCF“. Cette phrase, placardée dans le cabinet d’un chirurgien orthopédique de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), n’a pas fait l’unanimité. Le médecin en question fait l’objet d’une plainte devant le Conseil départemental de l’Ordre des médecins.

À LIRE AUSSI : La SNCG remboursera 50% du Pass Navigo pour les mois d’Avril et Mai

Les cheminots invités à prendre les transports

Le médecin, âgé de 57 ans, invite dans son affiche, ses collègues à prendre eux aussi les transports pour comprendre ce que subissent les usagers pendant les jours de grève :”En cas d’urgence, le médecin, lui-même usager des transports en commun franciliens, invite les cheminots à se rendre à l’hôpital privé de Nogent-sur-Marne, en prenant le RER E puis le RER A, malgré “1 RER sur 3”, un trajet qui prendrait, en raison de la grève, “environ trois heures ““, peut-on alors lire.

Une affiche humoristique assumée

Henri Robin assume entièrement son affiche un brin humoristique : “C’est une très bonne affiche qui dit bien les choses. Bien sûr, je ne refuse pas de patients. Mais il se trouve que je n’ai pas eu un seul cheminot depuis le début de la grève“, a t’il déclaré. “C’était une plaisanterie. Si un cheminot se présentait, bien sûr que je le prendrais. En pratique, je n’ai jamais refusé personne“, a t’il continué.

Cette petite saillie n’a pas été au goût de tout le monde. Une plainte pour “comportement inapproprié” à été déposée le 18 mai dernier. Le plaignant réclame un “rappel à l’ordre“.

Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous ... The Kominsky method, vieillir avec humour.

À la uneÉtudiant

Le Parlement des Etudiants :une immersion en politique

À la uneBrèvesMédias

Miss France 2020 : ce qui vous attend pour l'élection du 14 décembre sur TF1

À la uneActualitéSociétéSociété

Près de 63 000 expulsés en France au cours de l’année

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux