Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéSportTennis

Guy Forget : « Si Nadal soulève ce trophée, je ne serai pas forcément mécontent »

Alors que le tournoi BNP Paribas Masters 2013 se déroule depuis samedi, 26 octobre, à Paris-Bercy, Radio VL revient sur les déclarations de Guy Forget, directeur de l’évènement, lors du tirage au sort de la compétition. L’ex-capitaine de l’équipe de France en Coupe Davi a, notamment, regretté le possible choc dès les huitèmes-de-finale entre Jo-Wilfred Tsonga et Richard Gasquet, qui se réaliseront jeudi 31, et s’est exprimé sur les cas Nadal et Federer.

Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga dans le même huitième de tableau, c’était le pire tirage possible ?

Oui c’est vrai. Ce sont les aléas du tirage au sort. Je suis un peu triste pour eux car je pense qu’ils avaient de grandes ambitions. Ils jouent, l’un et l’autre, extrêmement bien en ce moment, donc on risque d’assister à un duel très disputé et acharné, même entre les deux français les plus performants de l’année. Alors est-ce qu’il n’y pas une sorte de règlement de compte afin de déterminer qui sera le numéro un tricolore de la saison ? Mais c’est dommage pour le Masters. J’espère en tout cas qu’on les verra jouer leur meilleur tennis et ce dès le premier tour car il n’y aura pas de matchs faciles.

Est-ce que vous avez vraiment envie de le voir ce choc entre Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga, vu toute la pression qui va l’entourer ?

Vous n’assisterez pas à des pleurs s’il a lieu ! Je me réjouis même de voir s’affronter deux garçons qui sont à l’heure actuelle les meilleurs tennismans français. Connaissant ‘Jo’, il va vouloir montrer à Richard qu’il est le taulier. C’est sa force de caractère. Et Richard, qui a en ce moment un tennis bien en place, est capable de jouer vers l’avant ou en défense. J’ai d’ailleurs l’impression qu’il n’a rien à perdre sur ce match-là, car il n’y a pas de honte de perdre contre Jo Tsonga. Pour la place de numéro 1 français c’est, certes, un match symbolique, mais ça ne reste qu’un match de tennis. Et encore une fois, il faudra déjà qu’ils passent leur premier tour. Et on l’a vu sur le tirage il n’y a pas de premier tour facile parce qu’ils seront tous extrêmement disputés. C’est une chance de pouvoir jouer ce tournois-là et je crois que les joueurs sont bien conscients de cela aujourd’hui. Je pense qu’il faut voir les choses comme ça.

Le problème, c’est qu’ils sont aussi tous les deux dans le quart de tableau de Rafael Nadal…

Vous savez, si on veut gagner un tournoi comme Bercy ou monter au classement, il faut bien affronter et battre ces joueurs-là. Et puis je crois aussi que c’est mieux d’affronter Nadal devant 14 000 personnes qui vous supportent, en indoor et en fin de saison, qu’à Roland Garros en 5 sets. Voilà, le décor est planté. Les joueurs s’entraînent pour ça, pour vivre des moments de ce type. C’est une chance pour eux de jouer Nadal à Bercy et ils en sont bien conscients.

Cela fait officiellement quatre ans que Rafael Nadal n’a pas foulé les courts du BNP Paribas Masters. Sa dernière apparition date de 2009, où il a perdu en demi-finale face à Novak Djokovic (6-2, 6-3). A votre avis, c’est l’année de la victoire ?

En tout cas, ce qu’il a fait depuis le début de la saison est tout simplement remarquable. C’est un joueur hors-norme et un garçon très humble qui est non seulement un immense champion mais aussi un véritable gentleman. Il a gagné à Rollans Garos à plusieurs reprises. Je pense que ça ne le dérangerait pas de gagner une fois aussi en ligne d’or. S’il parvenait à s’imposer sur ce BNP Paribas Masters, il remporterait son sixième ATP Masters 1000 de la saison, ce qui constituerait un record. Je crois que ‘Rafa’ peut le faire. Lorsqu’il est en confiance, il engorge les victoires avec un appétit d’ogre. S’il soulevait ce fameux trophée à la fin de la semaine, je ne serai pas forcément mécontent.

Et Roger Federer, a-t-il une chance de remporter le tournoi de Bercy ?

Roger Federer est encore en course au tournoi de Bâle. Sur le papier, il a un tableau qui paraît accessible. Mais là encore, je crois que son ascension dans le BNP Paribas Masters va dépendre de sa forme du moment. Cette saison, il a eu des périodes où il a un peu perdu son tennis et d’autres moments où il a joué un tennis extraordinaire. S’il pouvait gagner encore quelques matchs à Bâle et arriver à acquiescer une grande confiance, c’est vraiment un semi-tournoi où il peut aller au bout et battre des garçons comme Nadal et Djokovic.

Quel est votre favori pour ce tournoi ?

C’est difficile à dire. J’ai vu que Janowicz était près de Rafael Nadal dans le tableau, c’est un tour extrêmement dangereux pour lui. Idem pour Djokovic qui risque d’affronter Isner rapidement. On constate qu’une partie de tableau est peut-être plus simple, moins compliquée que l’autre. Maintenant, Richard et Jo sont tombés dans la plus difficile. C’est dommage. Maintenant, c’est à eux d’aller arracher leur qualification à la force du poignet.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux