À la uneActualitéFranceNon classéPolitique

Hamon et Valls : quelles propositions pour la jeunesse ?

A la veille du second tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire, Benoît Hamon et Manuel Valls sont encore radicalement opposés sur plusieurs points de leurs programmes respectifs. On aurait pu s’attendre à ce que les candidats, surtout lors du débat de jeudi dernier, se concentrent sur la jeunesse et les propositions sociales réservées aux 18-24 ans dans leurs visions de la France de demain. Pourtant, les discours des deux socialistes n’ont pas vraiment tourné autour des thématiques qui concernent les jeunes…

Hamon et Valls avec Arnaud Montebourg, éliminé au premier tour.

A lire aussi : Manuel Valls ne défendra pas le programme de Benoît Hamon s’il perd la primaire

La culture

Chez les socialistes, « jeunesse » rime avec « culture » : les deux candidats proposent des mesures alléchantes qui faciliteraient l’accès des jeunes à l’offre culturelle. Si Hamon parle d’un « passeport culture » pour tous les jeunes, Manuel Valls va plus loin et parle du « droit à la mobilité ». Selon l’ancien Premier ministre, pour créer un véritable sens commun européen, « permettre [à la jeunesse] de se confronter à la diversité des cultures » est essentiel.

L’enseignement public

Les enseignants, victimes de l’insécurité dans certaines zones de la France, dénoncent souvent des salaires insuffisants et des conditions de travail inacceptables. Manuel Valls propose ainsi de « revaloriser le statut des enseignants ». Benoît Hamon, quant à lui, veut recruter 40 000 enseignants supplémentaires. Les deux candidats s’accordent sur la nécessité d’une réforme de la formation continue des enseignants.

Hamon, le favori du deuxième tour, propose un “passeport culture”.

A lire aussi : Benoît Hamon, un candidat alternatif ?

Le service civique obligatoire

Malgré leurs forts désaccords dans certains domaines, Valls et Hamon s’entendent cependant sur plusieurs points. Tout d’abord, les deux candidats soulignent le rôle essentiel de l’Etat dans l’amélioration de l’éducation et des possibilités offertes à la jeunesse.

L’ancien Premier ministre et l’ex-ministre de l’Education sont d’accord également sur la nécessité de l’instauration d’un service civique obligatoire qui, selon Benoît Hamon, devrait être étendu jusqu’aux collégiens.

 

About author

Rédactrice en chef adjointe du service Politique - International Rédactrice en chef "Les Snipers de l'Info" Etudiante en Droit - Sciences politiques
Related posts
À la uneActualitéMusique

« Les Etoiles vagabondes : Expansion » le Nouvel album intimiste de Nekfeu.

CultureNon classé

Le 25 juin en trois dates

À la uneActualitéNon classéSport

CAN : la Côte d'Ivoire et le Mali au rendez-vous, la Tunisie accrochée

À la uneActualité

Science Po: Une nouvelle stratégie de recrutement.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux