À la uneCinémaCulture

L’heure des bilans: 10 films de 2016 à rattraper

2016 touche à sa fin et l’heure traditionnelle des bilans va sonner. Quels films de cette année resteront dans les mémoires ?

Quels sont les films qu’il faut avoir vu à l’heure des bilans pour ne pas être largués lors des réunions de famille ou des diners entre amis qui arrivent? On vous en a choisi dix à rattraper et on vous donne les arguments à avancer pour expliquer pourquoi ils sont incontournables. Du film de super-héros, des films récompensés aux Oscars, de la comédie, du drame, du polar, du film d’animation, il y en a pour tous les goûts…

1 THE REVENANT

de Alejandro González Iñárritu avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy…

Mais c’est quoi déjà… The Revenant? Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption. 

Une prestation hallucinante de Leonardo DiCaprio qui lui vaut enfin son premier Oscar du meilleur acteur dans un film immersif au possible avec des séquences impressionnantes de brutalité. The Revenant c’est aussi une mise en scène au cordeau de Iñárritu magnifiée par la photographie sublime d’un Emmanuel Lubezki au sommet de son art.

2-THE NICE GUYS

de Shane Black avec Ryan Gosling, Russell Crowe …

Mais c’est quoi déjà… The Nice Guys? Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées… 

Shane Black, le roi du buddy-movie et de la cool attitude revient derrière la caméra pour The Nice Guys mélange de comédie jubilatoire loufoque et de roman noir. Pur régal avec deux acteurs en total lâcher prise, Ryan Gosling incroyable de drôlerie et Russell Crowe formidable en gros dur. Une des pépites de l’année.

3-SING STREET

de John Carney avec  Ferdia Walsh-Peelo, Lucy Boynton…

Mais c’est quoi déjà… Sing Street? Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant  « Top of the Pops » est incontournable. Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecœur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir,  il lui propose de jouer dans son futur clip. 

Après les excellents Once et New York Melody, John Carney revient avec un pur feel good movie, sucrerie musicale servie par deux jeunes comédiens emballants et une BO que l’on écoute en boucle. Pop et mélancolique, le film vous prend dans son délicieux tempo et l’on traverse l’écran pour s’identifier totalement.

4-CAPTAIN AMERICA CIVIL WAR

de Anthony & Joe Russo avec Chris Evans, Robert Downey Jr.

Mais c’est quoi déjà… Captain America Civil War? Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. A la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision.  Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement… 

Le troisième volet de Captain America est une véritable orgie de super-héros où une grande partie des Avengers se fait face dans une lutte sans merci. Jubilatoire, le film fait magnifiquement renaître Spider-Man avant son retour en solo. Avec ses plans iconiques et ses combats homériques, Marvel défonce tout!

A lire aussi: Première bande-annonce pour Spider-Man: Homecoming

A écouter également: La galaxie Marvel à l’honneur dans HyperLink #04

5-MA VIE DE COURGETTE

de Claude Barras avec Gaspard Schlatter, Sixtine Murat…

Mais c’est quoi déjà… Ma vie de Courgette? Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux. 

Une merveille d’animation où la technique et l’écriture sont au service d’un sujet âpre et fort d’où la sensibilité et l’émotion débordent. Co-écrit par la réalisatrice Céline Sciamma, Ma vie de Courgette est un vibrant témoignage sur l’enfance qui se déguste avec les yeux et avec le cœur!

6- TU NE TUERAS POINT

de Mel Gibson avec Andrew Garfield, Teresa Palmer…

Mais c’est quoi déjà… Tu ne tueras point? Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer. Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés. 

Le retour de Mel Gibson derrière la caméra après dix ans de purgatoire pour un film choc au récit intense et viscéral! Des séquences de guerre impressionnantes de virtuosité et d’immersion parmi les plus tétanisantes de l’Histoire du Cinéma. Un très grand film qui replace Gibson sur l’échiquier des réalisateurs incontournables.

7-DIVINES

de Houda Benyamina avec Oulaya Amamra, Deborah Lukumuena…

Mais c’est quoi déjà… Divines? Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien. 

Un bouillonnement émotionnel vertigineux qui vrille l’âme porté par deux actrices exceptionnelles, un uppercut au cœur, vibrant, vivant et incandescent! Un film proprement bouleversant et enthousiasmant, Caméra d’Or au Festival de Cannes 2016.

8-LES HUIT SALOPARDS

de Quentin Tarantino avec Kurt Russell, Samuel L. Jackson…

Mais c’est quoi déjà… Les Huit salopards? Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…

Pour son deuxième western consécutif, Quentin Tarantino fait couler l’hémoglobine à flots dans un jeu de massacre grand guignol et jouissif! Entre Reservoir Dogs et Django Unchained, Les Huit salopards est un film brillant, à l’écriture diabolique où Tarantino nous fait redécouvrir Kurt Russell et Jennifer Jason Leigh.

9- SPOTLIGHT

de Tom McCarthy avec Michael Keaton, Mark Ruffalo

Mais c’est quoi déjà… Spotlight? Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Tiré d’une histoire vraie et récompensé de l’Oscar du Meilleur Film, Spotlight ressuscite brillamment le film d’enquête journalistique dont le plus éminent représentant reste Les Hommes du Président. Avec son histoire forte absolument terrible, sa mise en scène sobre et efficace et son casting sensationnel, le film s’impose comme une immense réussite.

10-CREED – L’HERITAGE DE ROCKY BALBOA

de Ryan Coogler avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone…

Mais c’est quoi déjà… Creed-L’Héritage de Rocky Balboa? Adonis Johnson n’a jamais connu son père, le célèbre champion du monde poids lourd Apollo Creed décédé avant sa naissance. Pourtant, il a la boxe dans le sang et décide d’être entraîné par le meilleur de sa catégorie. À Philadelphie, il retrouve la trace de Rocky Balboa, que son père avait affronté autrefois, et lui demande de devenir son entraîneur. D’abord réticent, l’ancien champion décèle une force inébranlable chez Adonis et finit par accepter…

Projet casse-gueule par excellence, un spin-off de la franchise qui a fait connaitre Stallone aurait pu se planter dans les grandes largeurs. C’est tout le contraire. Tout à sa passion pour ses personnages, Ryan Coogler permet à Creed-L’Héritage de Rocky Balboa de vous sonner d’un direct, de vous pousser dans les cordes d’un crochet avant de vous mettre KO pour le compte par la grâce d’un flamboyant uppercut émotionnel!

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Days of our lives : tout le casting libéré de leur contrat

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le premier épisode de The Mandalorian, la série Star Wars

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Emma Stone et Brad Pitt pour le prochain film de Chazelle ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Sonic a enfin le droit à un trailer prometteur

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux