ActualitéInternationalPolitique

Il y a 5 ans Mouammar Kadhafi était tué

À bord d’un convoi, le dictateur libyen Mouammar Kadhafi est en fuite, une course-poursuite des forces rebelles s’organise. Le colonel est intercepté près de Syrte, dans le nord du pays. Quelques heures plus tard, son corps est retrouvé sans vie. Retour sur cet évènement historique qui a mis fin à 42 ans de règne du tyran et fait naître des espoirs de démocratie en Libye. Pourtant 5 ans après, le chaos règne dans le pays.

De la révolution libyenne à l’intervention militaire occidentale

Ce 20 octobre 2011, la communauté internationale observe avec attention le « printemps arabe ». Les espoirs de démocratie gagnent les populations d’Afrique du Nord. Le peuple libyen s’engage dans cette révolution et se soulève. En représailles, le dictateur libyen n’hésite pas à mener des frappes aériennes de l’armée, dans certaines villes du pays. Face à cette guerre civile, le Conseil de sécurité de l’ONU instaure « une zone de protection aérienne ». Cet organe autorise « toutes les mesures nécessaires pour protéger les civiles ». Cette résolution est le point de départ  de l’intervention des pays occidentaux. Mené par la France et la Grande-Bretagne, cet engagement militaire va destituer le président libyen. En place depuis 1969, Kadhafi doit donc faire face aux troupes du Conseil national de transition et à la communauté internationale. Peu à peu, son régime perd pied jusqu’à s’effondrer. Le leader libyen se réfugie dans son fief à Syrte avec sa famille et ses derniers fidèles. La suite on la connaît, mais les circonstances de sa mort n’ont pas été éclaircies.

Depuis sa mort, la révolution s’est transformée en cauchemar

Un an après la mort du tyran, des élections sont organisées. Les libéraux gagnent, mais les nombreuses rivalités demeurent et vont plonger dans le chaos le pays. Cette fragilité favorise l’arrivée des djihadistes de l’État islamique. Les espoirs de la chute de Kadhafi paraissent bien loin et mettent ne lumière le manque de cohérence concernant l’intervention des pays occidentaux. Un rapport publié par le Parlement britannique en septembre dernier, critique l’intervention militaire française et britannique.

 Le chaos continue de régner en Libye. Une partie de la population semble même regretter le temps de Kadhafi. Comme en Syrie, la révolution s’est transformée en cauchemar.

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Élection à Marseille : Michèle Rubirola élue maire après une longue attente

À la uneInternational

Les États-Unis célèbrent leur fête nationale mais à quoi correspond le 4 juillet ?

À la uneActualitéFrancePolitique

Saint-Ouen : le colistier du futur maire arrêté pour un scooter volé

À la uneActualité

Paris : un mort et deux blessés graves dans un incendie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux