Sport

IndyCar – Seconde pole de la saison pour Romain Grosjean à Barber !

Ce soir, Romain Grosjean (Andretti) partira en pole position du Grand Prix d’Alabama, quatrième rendez-vous du Championnat d’IndyCar 2023. Le Français a signé le meilleur temps des qualifications hier sur le circuit routier de Barber.

Il a récidivé : Après une première pole position à St.Petersburg (Floride) et un podium maitrisé à Long Beach (Californie), Romain Grosjean enchaine les performances en signant une nouvelle pole à l’issue des qualifications du Grand Prix d’Alabama d’IndyCar, au volant d’une Andretti qui, une nouvelle fois, a montré ses qualités sur la piste.

Il partira devant le champion 2021 Alex Palou (Chip Ganassi Racing) et Pato O’Ward (Mclaren), devancés par le Français pour une poignée de centièmes de secondes.

L’autre pilote Français de la catégorie, Simon Pagenaud (Meyer Shank Racing), s’est qualifié à la 16e place, mais a eu un bon ressenti au volant de sa monoplace malgré un manque de performance qu’il n’a pas hésité à souligner. Mais il se dit confiant pour la course de demain, qui selon ses dires, risque d’être « très intéressante ».

Et si c’était pour ce soir ?

Grosjean va tenter à nouveau de chercher son premier succès outre-Atlantique, qu’il fouille depuis son arrivée dans la discipline il y’a deux ans. Mais attention aux faits de course qui peuvent le nuire à sa quête : sa dernière pole s’est transformée en accrochage avec Scott McLaughlin (Penske) à St.Petersburg en mars dernier, alors qu’ils se battaient pour le leadership de la course.

Et comme il le dit si bien à la télé américaine :  »Nous partons dans la meilleure position, mais nous avons maintenant 90 tours à mener ».

En cas de victoire, Romain Grosjean remporterait son 1er succès en monoplace depuis le GP2 en 2011. (Crédit : PENSKE ENTERTAINMENT)

Conférence post-qualif avec Romain Grosjean

Le pilote Andretti Autosport a répondu à nos questions en conférence de presse, juste après sa pole position.

Félicitations pour ta seconde pole de la saison ! On s’est régalés. Est-ce que tu peux nous raconter ta séance de qualif et tes ressentis ?

La qualification était plutôt bonne, on va parler du Fast Six : Je pense que mon premier run aurait pu être mon meilleur tour, mais j’ai complètement raté le point de freinage dans le virage 13 et du coup j’ai beaucoup sous-viré. Il m’a fallu un peu plus de temps pour faire chauffer les pneus sur mon deuxième run, j’ai un peu ajusté les barres antiroulis dans la voiture pour trouver une bonne balance. Lorsque j’ai attaqué le dernier tour, la voiture s’est super bien comportée en sortie de virage donc j’ai senti que j’avais le grip et la confiance pour aller chercher un bon temps.

On a vu que le moteur a cassé en essais libres, est-ce qu’on doit s’inquiéter de la fiabilité ? On voit que l’Andretti est bonne en rythme de course et de qualif, mais à quoi s’attendre au niveau fiabilité ?

Sur la casse de vendredi, on n’y est pour pas grand chose. C’était le dernier week-end du moteur, il n’y a pas eu de signe avant-coureur. On sait que du côté de Honda, ils ont fait de gros efforts pour trouver un peu de performance pendant l’hiver, et qui dit performance, dit forcément qu’on pousse un peu les limites. Donc ils vont analyser ce qu’il s’est passé, mais ils n’ont pas plus d’inquiétudes que ça.

Rendez-vous ce soir à 21h15 pour le Grand Prix d’Alabama, une course qui sera retransmise sur Canal+ Sport.

Photo de couverture – PENSKE ENTERTAINMENT

About author

24 ans, amateur de catch américain, basket-ball, de musique et de course automobile.
Related posts
À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

ActualitéInternationalSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneSport

Jeux Olympiques 2024 : quel est le rituel d’allumage de la flamme olympique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux