À la uneActualitéFranceSociété

Intermittents : un accord a été trouvé cette nuit

Un accord sur le régime d’assurance chômage spécifique aux intermittents a été trouvé cette nuit par les organisations de salariés et d’employeurs du spectacle, selon les négociateurs.

Un accord est mis à la signature, il comporte des avancées importantes“. C’est ce qu’a déclaré Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT Spectacle, à l’AFP, après plus de dix heures de négociations. Les intermittents du spectacles, qui effectuent un mouvement d’occupation de théâtres à Paris, notamment à Odéon et en province depuis lundi, revendiquent le maintien de leur régime d’assurance chômage.

Une source patronale a annoncé qu’un “accord acceptable pour les parties” (…) avec de nettes améliorations pour la protection des travailleurs avec des efforts réciproques” a été trouvé. “L’accord prévoit une hausse des cotisations patronales et aussi un effort côté salariés” ajouta-t-elle.

Crédit photo : search commons

Crédit photo : search commons

Des points importants ont été actés comme l’ouverture des droits à l’indemnisation aussi bien pour les artistes que pour les techniciens, à partir de 507 heures travaillées sur 12 mois. Il y aura aussi une date anniversaire pour le calcul des droits des intermittents.

La neutralisation des baisses d’indemnisation après un congé maternité” est prévue, ainsi qu’ “un début de prise en compte des arrêts maladie concernant les affections de longue durée“, rapporte la CGT. Cet accord sera signé ce vendredi.

Des négociations loin d’être finies

Si cet accord est un grand pas pour les intermittents du spectacle, ces négociations ne sont pas encore arrivées à conclusion. Une source proche du dossier a confié à l’AFP que cet accord est “important mais en même temps tout n’est pas résolu car c’est un accord de branche et il faudra encore qu’il franchisse l’étape interprofessionnelle de l’Unedic ». Elle ajouta que « le risque existe d’un blocage à l’Unedic, qui gère l’assurance chômage, et que l’Etat reprenne la main sur le dossier », ce que ne souhaitent pas les intermittents.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
France

Les chaises design les plus populaires en 2022

À la uneBeauté

Découvrez la nouvelle collection Noël de Lush

À la uneBuzz

Eric Zemmour pointe des journalistes avec une arme

À la uneSéries Tv

Léo Mattéi : une nouvelle brigade pour la saison 9

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux