Covid19: 7560 morts en France, un record de personnes en réanimation (6838) mais un besoin en lits supplémentaires qui diminue jour après jour. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéInternational

Israël : dépénalisation de la consommation de cannabis

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche la dépénalisation de la consommation de cannabis. Tout contrevenant interpellé pour la première fois consommant de la marijuana recevra une amende, mais ne fera pas l’objet de poursuites judiciaires.

Une amende à la place de poursuites judiciaires

En janvier 2017, Israël prévoyait de décriminaliser la consommation personnelle de marijuana. Cette nouvelle politique a été approuvée dimanche par le gouvernement. Tout individu interpellé consommant du cannabis dans un lieu public recevra une amende, selon la proposition élaborée par les ministères de la Sécurité publique et de la Justice. Il ne fera toutefois pas l’objet de poursuites judiciaires.

Les contrevenants interpellés pour la première fois devront payer une amende de 271$ (1.000 shekels), selon le quotidien israélien Haaretz. L’amende sera ensuite doublée lors de la deuxième infraction. Si l’individu est interpellé une troisième fois, il sera placé en liberté surveillée. Après la quatrième interpellation, des poursuites judiciaires seront lancées à l’encontre du contrevenant.

L’argent provenant des amendes permettra de financer des campagnes de sensibilisation contre la drogue. Un comité interministériel va être créé pour la mise en oeuvre de cette politique. Celui-ci proposera des amendements et des réglementations. Il supervisera également tous les changements requis.

A lire aussi >> Allemagne : le cannabis légalisé à des fins thérapeutiques

Israël, leader de l’utilisation médicale du cannabis

Israël est désormais le premier pays du Moyen-Orient à avoir dépénalisé la marijuana. Le pays est déjà un leader dans la recherche sur l’utilisation médicale du cannabis. L’usage thérapeutique de la substance a été encouragé par les médecins depuis plusieurs années. Près de 10.000 Israéliens possèdent une licence pour utiliser cette herbe à des fins médicinales.

“C’est une étape importante, mais ce n’est pas fini. Cela montre que le million d’Israéliens qui consomment de la marijuana ne sont pas des criminels,” a déclaré Tamar Zandberg, présidente du Comité spécial de la Knesset sur la toxicomanie et l’alcoolisme.

A lire aussi >> Israël prend des mesures pour permettre l’exportation de marijuana médicale

Related posts
À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

À la uneSantéSociété

Coronavirus et théories du complot, un lien étroit

À la uneFranceMédiasSociété

"Coronavirus : l'état d'urgence", un échec pour France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux