Le jour J approche avant la course de galop la plus connue au monde, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe qui se déroulera le 7 octobre sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Alors que l’on connaitra ce jeudi en fin de matinée les places à la corde dont vont hériter les concurrents, ils sont encore 20 après les partants probables.

Sea of Class supplémentée

La pouliche entrainée par William Haggas s’est rajoutée à la liste des prétendants au sacre contre un chèque de 120.000€, cette fille de Sea the Stars, gagnant de l’Arc 2009 (lui même fils de la championne Urban Sea qui a gagné l’arc il y a 25 ans) tentera de faire aussi bien que ses glorieux ancêtres.

Pas de retrait à enregistrer ce mercredi, un plateau de très belle qualité devrait s’affronter ce dimanche, où l’inconnue, outre le placement à la corde, reste la météo, des pluies pourraient assouplir le terrain dans la nuit de samedi à dimanche. Alors que la pluie s’est faite plutôt discrète ces dernières semaines en région parisienne, cela pourrait rabattre les cartes.

Le Japon croît en Clincher

Sera t-il le cheval qui ramènera au Japon un sacre tellement attendu qu’une malédiction semble avoir frappé les amoureux des courses nippons? 6 ans après la déconvenue d’Orfévre, battu par Solémia d’une encolure alors qu’il semblait avoir course gagné, le peuple japonais y croit encore.

Pourtant Clincher n’a pas brillé pour sa rentrée dans une course préparatoire le Qatar Prix Foy où il a vite baissé pied dans la ligne droite finale. Yutaka Take, l’une des plus fines cravaches japonaise déclarait à la presse ce mercredi après un entrainement public « je sais que le cheval est en très bon état et qu’il a progressé suite à sa dernière course à ParisLongchamp ».

Delà à envisager le haut du podium ce dimanche, il y a peut-être une marche un peu haute à gravir même s’il aura le soutien de tout un peuple qui se déplacera en nombre ce week-end pour entrer dans l’Histoire des courses.