À la uneCultureFranceNon classé

Jean Castex affirme que les petits commerces ne rouvriront pas

Invité sur le plateau du 20h de TF1, Jean Castex maintient la fermeture des commerces non-essentiels

Ce week-end plusieurs maires ont déposé des arrêtés municipaux afin d’autoriser les petits commerces à ouvrir. Les villes de Montauban, Valence ou encore Perpignan sont allées à l’encontre des arrêtés préfectoraux et dénoncent aussi la concurrence déloyale des grandes surfaces et des plates-formes en ligne. Afin de répondre à cette gronde Jean Castex est donc intervenu hier soir sur le plateau du journal de TF1.

Jean Castex a affirmé qu’il ne comptait pas permettre aux commerces dits « non-essentiels » de rouvrir leurs portes. De plus, il a indiqué qu’il comprenait  » la lassitude, mais il s’agit de lutter contre une épidémie avec encore aujourd’hui plus de 230 morts. Chaque 30 secondes une personne atteinte de Covid est hospitalisée et nos services seront saturés dans 15 jours. Nous ne rouvrirons pas les petits commerces, c’est impératif. »

Afin d’aider les commerçants, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot a annoncé avoir obtenu une baisse des tarifs postaux. « Nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués » indique-t-elle sur le plateau de LCI. De plus, elle invite les français à ne pas se tourner vers les plateformes numériques « N’achetez pas des livres sur les plateformes numériques […] Oui, Amazon se gave, à nous de ne pas les gaver ».

De plus, par mesure d’équité envers les petits commerces, le premier ministre a annoncé que les magasins de la grande distribution devront fermer leurs rayons non-essentiels dès mardi. Il a aussi promis de refaire le point tous les quinze jours afin d’évaluer la situation.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

La "pépite" du vendredi : qui se souvient de "Les amis de Chico" ?

France

Explorez les nouvelles tendances de design pour les tables de chevet en 2024

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : vers un changement de taille à la rentrée ?

À la uneCultureSociété

Metoo : et maintenant au tour d'Edouard Baer ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux