À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

Les quatre cavaliers qui représenteront la France aux JO de Tokyo s’envoleront dimanche en direction de la capitale japonaise. La Fédération Française d’Équitation (FFE) a tenu un point presse ce vendredi 23 juillet avant le départ des athlètes et de leurs chevaux.

Le jour J approche à grands pas pour les quatre cavaliers français, qui s’élanceront bientôt sur la piste de Tokyo avec un seul objectif en tête : réaliser la meilleure performance possible. Après une dernière semaine de préparation au Haras de la Forge, en Normandie, les athlètes sont maintenant plus qu’impatients de s’envoler pour le Japon.

Pour les montures, un voyage difficile en perspective

Si les chevaux des quatre cavaliers français sont apparus en pleine forme au cours de cette dernière semaine, ils devront cependant se reposer quelques jours après leur arrivée au Japon. Les quatre montures — Urvoso du Roch (Nicolas Delmotte), Vancouver de Lanlore (Pénélope Leprévost), Quel Filou 13 (Mathieu Billot) et Berlux Z (Simon Delestre) — s’envoleront en effet vers la capitale japonaise dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 juillet. Un vol éreintant de près de 12 heures en perspective, qui survient au terme de sept jours de mise en quarantaine obligatoire.

Cependant, pas d’inquiétudes pour les cavaliers ; car si une chose est sûre, c’est que leurs chevaux seront bien pris en charge par les équipes de la FFE durant ces prochains jours.

À Tokyo, de superbes infrastructures … et des tribunes désertes

Sophie Dubourg, Directrice Technique Nationale de la FFE, est arrivée ce jeudi 22 juillet à Tokyo. « Ici tout est prêt. Les infrastructures sont au top, la piste est magnifique. Et les grandes tribunes, qui ont été prévues sur trois côtés, vont rester complètement vides. » Une absence du public malheureusement exigée par la situation sanitaire, particulièrement préoccupante au Japon. Deux semaines avant leur commencement, les organisateurs des Jeux avaient pris la décision d’interdire l’accès au public aux épreuves olympiques.

Ces tribunes vides ne découragent cependant pas les cavaliers, qui se disent avant tout reconnaissants de pouvoir participer aux Jeux Olympiques dans un tel contexte de pandémie mondiale. « Aujourd’hui, il faut déjà être content que les Jeux puissent avoir lieu. C’est quelque chose qui se fait dans un moment difficile pour tout le monde, et il faut féliciter tous les organisateurs et tout ce qui a été mis en place pour que les Jeux puissent prendre place. » explique Simon Delestre, qui participera cet été à ses troisièmes JO. « Bien entendu, il y aura un peu moins d’ambiance, mais quand on entre sur la piste et que l’on réalise notre parcours, on oublie tout pendant deux minutes, on ne voit plus du tout ce qu’il y a autour. Et puis on sait que tout le monde sera derrière leurs écrans pour nous soutenir, et c’est quand même quelque chose ».

« Il faudra se battre »

En dépit de l’absence du public et de leurs proches, le sélectionneur de l’équipe de France de saut d’obstacles, Thierry Pomel, et les autres cavaliers qui concourront aux épreuves individuelles et collectives de saut d’obstacle, restent confiants, et ce malgré la rude concurrence qui les attend au Japon. « Les meilleurs seront là et le niveau sera très élevé » confie Pénélope Leprévost, qui concourra avec Vancouver de Lanlore lors des épreuves de saut d’obstacles. « Il faudra se battre », poursuit-elle. « Il y a de très bonnes équipes, mais on a pas de complexes à avoir » ajoute Thierry Pomel. Une concurrence qui sera donc rude, mais qui ne décourage en rien les quatre cavaliers français, qui au contraire voient en cela une source de motivation supplémentaire. Quoi qu’il en soit, Nicolas Delmotte, Pénélope Leprévost, Mathieu Billot et Simon Delestre comptent bien donner le meilleur d’eux-mêmes durant toute la durée de la compétition.

Les épreuves de saut d’obstacles débuteront pour leur part le mardi 3 août. En attendant, les équipes de la FFE tiendront une nouvelle conférence de presse sur site à leur arrivée à Tokyo.

À lire aussi : Agression de deux journalistes de BFM lors d’une manifestation anti-pass sanitaire

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux